• votre commentaire
  • Soldat autrichien du dix-huitième siècle, qui devint célèbre pour avoir été l'un des cas de vampirisme les plus documentés de l'histoire

    Arnold Paole était un soldat autrichien mort en 1727 dans le village de Medvegia en Serbie, en tombant d'une charrette de foin. Il serait revenu après sa mort sous la forme d'un vampire.
    De son vivant, Paole prétendait avoir tué un vampire1 lors d'une guerre entre l'Autriche et l'Empire ottoman et était persuadé d'en porter la malédiction. Un mois après sa mort, il aurait été vu rôdant aux alentours du village et aurait bu le sang de près de la moitié de la population.
    Paole et toutes ses victimes présumées furent exhumés et transpercés d'un pieu. Lorsqu'on a ouvert son cercueil, son cadavre aurait été intact et ses lèvres couvertes de sang et il aurait poussé un hurlement horrible lorsqu'on lui a planté le pieu dans le cœur1.
    Cette histoire, ainsi qu'un grand nombre de cas similaires, ont déclenché une réapparition massive de la croyance aux vampires à travers l'Europe. Ces « vagues de vampirisme » étaient dues aux épidémies courantes à cette époque. Devant le grand nombre de cas similaires, beaucoup d'enquêtes et de poursuites ont été ouvertes par les autorités.

    L'enquête sur le cas de Paole et des autres vampires serbes fut menée par le conseil de guerre impérial de Vienne, car la Serbie était à l'époque une province autrichienne. C'est dans son procès verbal, rédigé à Belgrade en 1732 que le mot « vampire » est cité officiellement pour la première fois.
    Le cas d'Arnold Paole est lié à celui de Peter Plogojowitz, un autre vampire qui se serait manifesté deux ans plus tôt (en 1725), dans le village de Kisilova, très proche de Medvegia2. Ces deux cas ont suscité un engouement considérable dans l'Europe occidentale.
    Dans son roman "Un lieu incertain", paru le 25 juin 2008, Fred Vargas s'inspire très largement de la légende de Peter Plogojowitz et de celle d'Arnold Paole


    votre commentaire
  • Les "glissements temporels" sont très réels pour ceux qui les vivent. Ce phénomène a lieu lorsqu'une personne passe à travers une sorte de porte dans le temps et voit des immeubles et des gens qui n'existent plus depuis des années, ou bien des événements qui ne se sont pas encore produits. La photographie a conduit à l'émergence d'un nouveau type de fantôme, visible par une caméra mai pas à l'œil nu. A la différence des témoignages oculaires, ces images peuvent être reproduites et réexaminées, mais les réponses ne sont pas concluantes, car le problème de l'interprétation demeure. Les manifestations de fantômes sur pellicule sont-elles dues à des particularités de l'éclairage ou du processus de développement ? Ou bien la caméra est-elle tout simplement plus sensible, à la présence d'un esprit ? Pour exemple, la photo ci-contre prise dans la "Queen's House à Greenwich révèle une ou peut-être deux silhouettes montant les escaliers.

    Au XVII ème siècle, au moment de mourir, Anne Griffith émit un souhait macabre : que sa tête puisse rester dans la maison qu'elle était en train de se faire construire. Puisqu'elle n'avait pu y habiter de son vivant, elle voulait qu'une partie de son corps puisse y résider après la mort. Par la suite, chaque fois que l'ont essayait de retirer son crâne du manoir Burton Agnes, dans le nord de l'Angleterre, des cris horribles se faisaient entendre, qui s'interrompaient seulement quand on ramenait le crâne. Pour que le souhait d'Anne Griffith fût à jamais respecté, on finit par emmurer le crâne dans le grand salon de la maison.



    Souvent, c'est seulement après coup que des événements sont jugés mystérieux, car ils concernent des visions spectrales ayant une forme humaine. L'exemple le plus connu est celui de l'auto-stoppeur fantôme, un phénomène si courant qu'il est devenu habituel pour prévenir les méfaits d'une auto-stoppeuse fantôme célèbre. Lorsqu'on prend en stop cette dame particulière, il s'ensuit un grave accident. Alors pour avertir les conducteurs du danger, des panneaux de signalisation ont été installés sur le bord des routes : un triangle rouge contenant le dessin d'un fantôme.

    L'abondance de ces phénomènes mystérieux modernes soulève une question plus générale : s'agit-il, consciemment ou inconsciemment, de mimétisme ? Ou bien les témoins ont-ils tout bonnement moins de scrupules à rapporter ces expériences étranges ?


    votre commentaire
  • Malédiction??

    Cet immeuble d'habitation qui aurait environ vingt cinq ans a été construite dans une banlieue de la ville de Berlin semble totalement innocent mais en l'espace de quinze ans neuf personnes qui y vivaient sont morte de façon non naturelle...

    Si la dernière mort remonte à quelques mois juste devant la maison suite à un accident de voiture, il y en a eut d'autre. En 2003 un homme est mort décapité en conduisant sa moto sur une autoroute. En été 2012 la police a retrouvé le corps d'un homme et de sa femme ainsi que de leurs deux enfants mort dans leur appartement. Un homme s'est suicidé en s'étouffant avec un sac en plastique. Deux hommes se sont suicidés ensemble dans un des appartements. Et enfin, encore un suicide d'un homme qui s'est étouffé en allumant le gaz et en étanchéifiant ses fenêtres et portes.

    Il peut simplement s'agir de coïncidence, neuf morts pour des appartements sur une si courte durée restent quand même un phénomène assez rare. Ce qui est surtout étonnant dans cette affaire c'est qu'il s'agit pour la plupart de mort assez violente ou de suicide...


    1 commentaire
  • Terre – Grotte : En 2010, le National Geographic a filmé l'intérieur d'une grotte trouvée au Viêt Nam en 2009.
    Han Son Doong fait partie du parc national de Phong Nha-Kẻ Bàng, près de la frontière avec le Laos. Elle est actuellement considérée comme la plus vaste galerie souterraine au monde. On pourrait y édifier tout un quartier d'immeubles de quarante étages.
    C'est l'une des vingt nouvelles grottes découvertes au Viêt Nam ces dernières années. Elle fait partie d'un réseau de quelque 150 grottes dans la cordillère annamitique. Une rivière souterraine l'a creusée voilà deux à cinq millions d'années. 
    Magnifique, je vous propose quelques minutes d'images splendides ....


    votre commentaire
  • Les portes de l'enfer découverte en Turquie

    Connue sous le nom de Porte de Pluton (Ploutonion en grec, en latin plutonium), la grotte était désignée comme le portail de l'enfer dans la mythologie gréco-romaine.

    Des sources historiques sur le site de l'ancienne ville phrygienne de Hiérapolis, aujourd'hui appelée Pamukkale, décrivent l'ouverture comme remplie de vapeurs méphitiques mortelles. 

    "Cet espace est plein d'une vapeur si dense que l'on voit à peine le sol. Tout animal qui passe à l'intérieur meurt instantanément", écrit le géographe grec Strabon (64/63 avant JC à 24 après JC environ). "J'y ai mis des moineaux et ils ont immédiatement cessé de respirer et ils sont tombés", a-t-il ajouté.

    Annoncée ce mois-ci lors d'une conférence sur l'archéologie italienne à Istanbul, en Turquie, la découverte a été faite par une équipe dirigée par Francesco D'Andria, professeur d'archéologie classique à l'Université de Salento.

    D'Andria a mené de nombreuses recherches archéologiques sur le site du patrimoine mondial de Hiérapolis. Il y a deux ans, il déclarait avoir trouvé la tombe de Saint Philippe, l'un des 12 apôtres de Jésus-Christ.

    Fondée vers 190 avant J.-C. par Eumène II, roi de Pergame (197 BC-159 BC),Hierapolis passe sous l'autorité de Rome en 133 avant JC 

    La cité hellénistique grandit dans une ville romaine florissante, avec des temples, un théâtre et des eaux thermales sacrées populaires. "Nous avons trouvé le plutonium en reconstruisant la voie d'une source thermale. En effet, les sources de Pamukkale , qui produisent les fameuses terrasses en travertin blanc proviennent de cette grotte," explique D'Andria.

    Avec de nombreuses structures abandonnées et cassées, peut-être à cause de tremblements de terre, le site a révélé encore plus de ruines après avoir été été fouillé.

    Les portes de l'enfer découverte en Turquie

     

    Les archéologues ont trouvé des demi-colonnes ioniques et, au-dessus d'elles, une inscription avec une dédicace aux divinités du monde souterrain: Pluton et Koré.

    D'Andria a également trouvé les restes d'un temple, d'une piscine et d'une série de marches placées au-dessus de la grotte. Tout cela correspondant aux descriptions du site dans les sources antiques: "Les gens pouvaient regarder les rites sacrés de ces marches, mais ils ne pouvaient pas accéder à la zone près de l'ouverture. Seuls les prêtres pouvaient se tenir devant le portail".

    Selon l'archéologue, il y avait une sorte d'organisation touristique sur le site. Des petits oiseaux étaient donnés aux pèlerins afin de tester les effets mortels de la grotte, tandis que des prêtres hallucinés sacrifiaient des taureaux à Pluton. La cérémonie comprenait l'entrée des animaux dans la grotte, ce qui entraînait leur mort. 

    «Nous avons pu constater les propriétés létales de la grotte lors des fouilles. Plusieurs oiseaux sont morts alors qu'ils tentaient de se rapprocher de l'ouverture chaude, tués sur le coup par les fumées de dioxyde de carbone », a dit D'Andria.

    Seuls les eunuques de Cybèle, une ancienne déesse de la fertilité, pouvaient entrer par la porte de l'enfer sans aucun dommage apparent. "Ils retiennent leur souffle autant qu'ils le peuvent", écrit Strabon, ajoutant que leur immunité pouvait provenir de leur "providence divine" ou de "certaines forces physiques qui sont des antidotes contre la vapeur."

    Selon D'Andria, le site était une destination célèbre pour les rites d'incubation. Les pèlerins prenaient l'eau dans la piscine près du temple, ne dormaient pas trop loin de la grotte et recevaient des visions et des prophéties, dans une sorte d'oracle. En effet, les vapeurs provenant des profondeurs de la nappe phréatique souterraine d'Hierapolisdonnait des hallucinations.

    "C'est une découverte exceptionnelle, car elle confirme et précise les informations que nous avons à partir des sources littéraires antiques et historiques", explique Alister Filippini, chercheur en histoire romaine à l'Université de Palerme, en Italie, et de Cologne, en Allemagne.

    Entièrement fonctionnel jusqu'au 4ème siècle après JC, et parfois visité au cours des deux siècles suivants, le site représentait "un lieu de pèlerinage important pour les  derniers intellectuels païens de l'Antiquité tardive", selon Filippini.

    Au cours du 6ème siècle après JC, le plutonium a été détruit par les chrétiens. Les tremblements de terre peuvent avoir alors achevé sa destruction.

    D'Andria et son équipe travaillent actuellement sur la reconstruction numérique du site.


    votre commentaire
  • La bible du diable

    La Bible du Diable a longtemps été la propriété de l'empereur Rodolphe II qui l' avait installée dans son très connu « cabinet de curiosités » dans lequel il entreposait des trésors de grande valeur. Ce ne sera qu' à sa mort en 1612 que cette bible reviendra à la Bibliothèque Nationale de Prague. Son nom est pour le moins étrange pour un ouvrage religieux.


    Dans la Bibliothèque Nationale de Suède se trouve un livre unique et légendaire. C'est le plus grand des manuscrits existants. Considéré comme la 8ème merveille du monde durant le moyen-âge, ses dimensions lui valurent le nom de Codex Gigas (livre géant), mais il est également connu sous une appellation plus mystérieuse : la Bible du Diable.

    Quelques caractéristiques :

    La bible du diable

     

    Le livre mesure 90 cm de haut sur 50 de large. La totalité du volume est l'œuvre d'un seul scribe, a une époque ou l'heure était au petit format.
    Il est enfermé dans dossier de bois de 22 cm d'épaisseur.
    La couverture est recouverte de cuir et de décorations en métal.
    320 feuilles de vélin. Huit d'entre elles ont été retirées du livre pour une raison inconnue.
    Il semblerait que les feuilles manquantes avaient une liaison obscure avec les règles des Bénédictins.
    Le Codex pèse 75 kg. Le vélin utilisé est de la peau de veau (ou d'âne selon certaines sources). Celui-ci proviendrait de quelque 160 bêtes.
    Il contient différents textes écrits en latin parmi lesquels on peut trouver l'Ancien et le Nouveau Testament, des documents historiques tels que la Chronique de Kosmas, diverses formules incantatoires, ou encore un calendrier nécrologique.

    Son histoire est assez classique, mais il est certain que la bible du diable a voyager au fil des siècles, passant de mains en mains, de pays en pays. Le Codex Gigas fut rédigé dans le monastère bénédictin de Podlažice, près de Chrudim, en Bohême. Puis Le texte du Codex s'arrête en 1229. Il est alors légué au monastère cistercien de Sedlec, puis racheté par le monastère bénédictin de Břevnov. De 1477 à 1593, le Codex est conservé à la bibliothèque du monastère de Broumov. Il est emporté à Prague en 1594 pour rejoindre les collections personnelles de Rodolophe II. En 1648, a la fin de la guerre des 30ans, la collection complète est prise comme trésor de guerre par l'armée Suedoise suite pendnant la mise a sac de Prague. Depuis 1649 il fut gardé dans la Royal Library de Suède. En 2007, le livre retourna à la ville de Prague de façon exceptionnelle. Ce transfert nécessita environ une année de préparation avec une assurance a plusieurs millions d'Euros.

    La bible du diable

     

    Codex Gigas
    L'une des caractéristiques étonnantes du Codex Gigas, mis à part sa taille, c'est la régularité de la calligraphie qui recouvre chacune de ses pages. Normalement, l'écriture varie au fil d'un manuscrit, que ce soit à cause de la fatigue ou parce que différents scribes se relaient. Mais ici, le style et l'application ne changent pas. On estime que l'ouvrage serait le travail d'un seul homme qui aurait œuvré durant plus de 20 ans.

    L'autre particularité du Codex, c'est une enluminure qu'on trouve à la page 290 : elle représente un Diable de plus de 50 cm de haut, griffu et cornu, qui trône seul sur le parchemin. De par l'importance qu'elle donne au démon, cette illustration est très inhabituelle pour l'époque, et peut-être unique dans un manuscrit religieux. C'est cette image qui donna au Codex Gigas son surnom de Bible du Diable, et qui alimenta la légende de sa création : on dit qu'un moine du couvent de Podlazice fut condamné à être emmuré vivant. Pour échapper à cette sentence, il jura d'écrire en une nuit le plus grand livre du monde. Mais quand minuit arriva, et qu'il comprit qu'il ne finirait pas à temps, le moine implora l'aide du démon. Pour remercier ce dernier, il ajouta la fameuse illustration.





    Codex Gigas
    L'enluminure du Diable à la page 290.
    Aujourd'hui, une version entièrement numérisée du Codex Gigas est librement accessible sur le site de la Bibliothèque Nationale de Suède. A la page 290, on peut toujours y voir le Diable, qui arbore la même grimace menaçante depuis 800 ans...


    votre commentaire
  • Les médiums (du latin médium, milieu, intermédiaire): Personne pouvant servir d'intermédiaire entre les esprits et les hommes...  
    La médiumnité :C'est une sensibilité particulière qui prête à certaines personnes la faculté de servir d'intermédiaire aux esprits de l'au-delà. Cette sensibilité ne s'improvise pas et n'est pas transmissible.

    La médiumnité doit être exercée dans un groupe averti, où les conditions au bon déroulement d'une séance spirite sont l'harmonie entre les fluides des participants.  
    Il existe de nombreuses catégories de médiums,
    dont voici pour l'essentiel:




    Les médiumnités :
    Les médiums parlants :Ils  parlent sous l'influence des Esprits. Ce sont les plus répandus. Parmi eux, se placent les médiums orateurs, les médiums inspirés ou à pressentiments, ceux auxquels des pensées sont suggérées le plus souvent à leur insu à chaque acte de leur vie. Ils ont l'intuition des choses du futur. On en retrouve chez les médiums à semi-incorporation. Ils possèdent aussi le don de prophétie lorsqu'ils reçoivent, pour ce faire, la permission divine de révéler des choses d'intérêt général qu'ils sont chargés de faire connaître aux hommes pour leur instruction.
    Les médiums sensitifs :ils peuvent ressentir  à  la présence d'entités spirituelles et savent différencier les esprits élevés des autres.


    Médium à effets physiques:ils provoquent les matérialisations, les coups frappés, le déplacement d'objets, la torsion des métaux, le jeu de certains instruments sans contact, les apports, les dématérialisations. Ils servent d'instruments aux Esprits pour l'apport d'objets matériels, on les dénomment aussi médiums moteurs et à translation ; certains parmis eux lévitent.


    L'incorporation Le médium recueilli s'abandonne entièrement pour laisser son esprit quitter son corps physique. Ce dernier inoccupé est vite revêtu et maîtrisé par les esprits qui tour à tour veulent se manifester. L'esprit du médium réintègre son corps physique à l'issue de la séance.
    L'incorporation est une médiumnité relativement rare. Les médiums à écriture automatique ou utilisant le oui-ja mettent à disposition des esprits une partie de leur corps physique. L'incorporation implique que le médium laissera la totalité de son corps physique à la disposition des esprits. L'esprit du médium quitte provisoirement son corps physique pour laisser place à l'esprit qui se manifestera en totalité.
    Dans la médiumnité à incorporation, l'esprit du médium véhiculé par son esprit, va quitter son corps,  afin de la laisser disponible à l'esprit, aux esprits qui vont se manifester car deux esprits ne peuvent habiter le même corps, même sur une courte période.
    L'esprit,-lui aussi véhiculé par son esprit car sans cette semi-matière, aucune manifestation ne serait possible-, va donc 'incorporer' le corps du médium, un corps mis totalement à sa disposition, cet esprit va donc pouvoir se mouvoir et bien entendu parler; les gestes ou mimiques, attitudes et voix seront alors autant de particularités inhérentes à l'esprit qui se manifeste.
    Cette médiumnité et porteuse de nombreuses preuves de l'identité de l'esprit. L'esprit du médium est donc durant ce type de manifestations au-delà de la matière, il est dans l'au-delà, il lui reste parfois quelques éléments de souvenir, notamment la pénétration du tunnel mais en règle générale, il ne rapporte aucun souvenir bien qu'il ait été présent quelque part, il serait dommageable au médium de vivre ces décorporations en conscience car il pourrait ne pas avoir envie de réintégrer son corps, ayant goûté à la liberté et à la vraie nature de tout esprit.
    Après , l'esprit du médium réintégrera son corps. Cette médiumnité demande donc une grande capacité à s'oublier et à laisser la place aux esprits qui désirent se manifester. Et pour parvenir à l'incorporation, il faut beaucoup de travail, de persévérance et de soutien fluidique auprès de soi pour parvenir à développer cette médiumnité. D'où son caractère rare et peu commun.


    La xénoglossie: Terme inventé par Charles Richet (1850-1935) C'est une médiumnité par laquelle les médiums parlent ou écrivent en des langues, dialectes ignorés d'eux mêmes et des assistants à la séance. Ce terme n'est plus utilisé, mais les phénomènes décrits sont toujours d'actualité.

     
    L'ectoplasmie :elle fut étudiée et prouvée par le Dr Gustave Geley (1920). Cette médiumnité rare et éprouvante offre la possibilité à un désincarné d'apparaître de manière fantomatique, voire tangible en parlant et se mouvant. Pour prouver ainsi sa survivance post-mortem, l'esprit utilise la substance appelée ecotplasme, extirpée du corps du médium par ses orifices naturels (nez, bouche..) ses pores, voire son épigastre.

      
    La clairaudience :Selon la spécificité médiumnique, le clairaudient peut entendre l'esprit de deux manières :  
    par la perception auditive d'une voix intérieure.  
     ou par l'ouïe, en une voix faible mais distincte perçue de l'extérieure.   
    Elle permet d'entendre ce qui est caché et de prédire des évènements présents, futurs ou qui se sont déroulés dans le passé.


    La clairvoyance simple :ce n'est pas une médiumnité puisqu'il n'y a pas communication avec l'au-delà. Le clairvoyant perçoit essentiellement par télépathie la mémoire périspritale ou la pensée de l'être incarné. Ce terme désigne la faculté paranormale de voir des évènements passés, présents ou futurs.
    La clairvoyance médiumnique : Cette faculté exercée à l'aide d'un support photographique ou autre, permet de communiquer télépathiquement avec les défunts. Les informations sont perçues sous forme de clichés ou de perceptions intuitives.  Cette clairvoyance peut être utilisées lors de consultations de cartomancie, le médium/voyant se laisse aller et ecoute ses perceptions intuitives afin de décrire la vie du consultant.


    Le sommeil magnétique : le médium est endormi par passes magnétiques. Son esprit se dégage partiellement ou totalement de son corps selon :  qu'il reçoit par télépathie et idéoplastie de l'esprit, la lecture d'une vie antérieure, la délivrance de messages.  
    ou qu'il va à la rencontre d'esprits qui le guident vers des lieux inconnus pour les décrire.  
    Les médiums guérisseurs : ils  peuvent guérir ou soulager par l'imposition ou la prière. Cette faculté n'est pas essentiellement médiumnique, elle appartient à tous les vrais croyants, qu'ils soient médiums ou non, elle n'est très souvent qu'une exaltation de la puissance magnétique fortifiée en cas de besoin par les bons Esprits qui font un apport du fluide vital universel.
    Certains médiums guérisseurs sont assistés par des Esprits ayant pratiqué la médecine sur Terre d'où la troublante exactitude de leur diagnostic et des remèdes de phytothérapie qu'ils préconisent. Ils sont à la fois médiums guérisseurs confirmés et magnétiseurs, mais il existe également des magnétiseurs sans action spirituelle et qui ne sont pas médiums pour autant.
     Un grand médium: Edgar Cayce


    Les dangers liés à la médiumnité :
    Un esprit peut s'incruster dans votre vie et produire tout un tas de manifestations désagréables: odeurs, objets qui bougent ou se déplacent, perturbations électriques, etc...
    Certains esprits ou larves peuvent se fixer sur vous et se nourrir de votre énergie, un peu comme un vampire.
    Vous pouvez devenir dépendant des séances de spiritisme, accro, un peu comme une drogue. C'est un danger à ne pas négliger, car vous pouvez ensuite devenir la proie d'esprits farceurs ou carrément mauvais qui peuvent vous faire croire n'importe quoi
    Risque de possession également, certains esprits encore très attachés à la matière aiment s'incorporer en nous afin de retrouver des sensations perdues
    Les esprits communiquent avec nous principalement par télépathie et peuvent vous rendre la vie impossible si vous avez une sensibilité médiumnique (insultes, menaces, etc...)


    votre commentaire
  • Ce documentaire retrace l'histoire d'une poupée fabriquée il y a plus de 200 ans en Europe de l'est et qui a atterri dans les mains d'un propriétaire australien au 20iême siècle Cette poupée confectionnée avec le plus grand soin, perruque avec cheveux humains, yeux froid et glacial, un sourire diabolique.

     


    Poupée-Gitane-hantée par Introcrate


    votre commentaire



  • votre commentaire



  • votre commentaire
  •  

    Construit en 1910 dans le but de trouver un remède contre la tuberculose. Durant des décennies, médecins et chirurgiens ressemblant plus à des apprentis sorciers qu'à de vrais professionnels du corps médical, expérimentaient des « traitements » sur des patients de tout âge. Un tunnel fût construit pour y déposer les 63.000 personnes qui trouvèrent la mort dans cet établissement. Des membres du personnel se suicidèrent, des patients y perdirent la raison. A présent, certains disent qu'il y aurait une importante activité paranormale. L'équipe de TAPS y à même fait des recherches en 2006 et 2007 pour vérifier la véracité de ces rumeurs.
    Bien qu'ayant le sentiment que ce documentaire (pourtant très bien réalisé) n'a que pour bût que de faire de la publicité autour de cette terrible tragédie pour les gardiens de cet établissement et pour le réalisateur du film « The Death Tunnel » (et où certaines photos ne me paraissent pas assez crédibles à mon gout sauf peut-être les EVP), cela reste tout de même un sujet intéressant et intriguant basé sur des faits et témoignages réels par des témoins, gardiens, d'anciens patients et employés.
    Je vous laisse le soin de juger.
     
     
     
    Vous avez peut-être déja entendu parler du sanatorium de Waverly Hills. Lieu considéré comme étant l'un des endroits les plus hantés des États-Unis, lieu qui a tellement été hanté par des décennies de souffrance.
    Situé près de Louisville aux États-Unis dans l'état du Kentucky, le sanatorium de Waverly Hills ouvre ses portes en 1910 afin de traiter les victimes souffrant de la tuberculose, maladie également connu sous le nom de consomption. Ce qui était au début qu'un petit hôpital est rapidement devenu en 1924 un grand établissement avec plus de 400 salles et un équipement des plus moderne. L'établissement ferme ses portes en 1961, mais les ouvrent à nouveau en 1962 comme centre généiatrique de Woodhaven, pour les refermer difinitivement en 1982, laissant place aux vendalismes.
      
     
    De nombreuses histoires circulent au sujet des mauvais traitements infligés aux patients. Ceux qui y étaient internés n'avaient aucune possibilité de sortir pour cause de quarantaine, environ 63 000 personnes y sont mortent après avoir été victime d'expériences supposément médicales, des expériences tel la thoracoplastie qui consistait à scier les côtes pour que les poumons se dillatent. Seulement 5% des patients survivaient à ce traitement sanglant.
      
     
    Plus de 63 000 patients sont décédés entre les murs du sanatarium et chaque fois qu'un décès était constaté, pour ne pas que les autres patients se doutent de quelque chose, les morts étaient emmenés de nuit dans ce que les gens de la région ont appellé “Le tunel de la mort”. C'était une longue galerie qui courait sur plus de 150 mètres sous l'hôpital et qui menait vers une voie ferrée ou les corps étaient emportés.
       
    Mais les décénnies de souffrance peuvent-elles avoir eu pour concéquence de créer une atmosphère paranormale ? 

     
    Le sanatorium hanté
     
    Après sa fermeture en 1961, toutes sortes de faits mystérieux ont été racontés par ceux qui avaient été visiter le sanatorium. Les ombres, les lumières volantes et les chuchotements font partie de ses récits.
     Il parrait que tôt le matin, si vous marchez près de la caféteria, vous pouvez sentir le faible arôme des petits déjeuners et ce malgré qu'aucun repas ne fut servis depuis 1982. On peut également appercevoir l'esprit d'un homme habillé de blanc erré dans la caféteria ou la cuisine. Personne ne sait de qui il s'agit, mais certains pensent qu'il est l'esprit d'un vieil employé de Waverly qui aurait contracté la tuberculose et en est mort.
     
     
     
     
    Des ombres furent apperçu par de nombreuses personnes. L'ombre d'un homme a été vu et même photographié dans la cour avant du bâtiment.
     
     
     
     
     Le  fantôme d'une vielle femme fut souvent apperçu dans l'entrée principale. Parfois elle reste près de la porte avant. Elle aurait les mains et les jambes enchaînées, ses poignets et ses chevilles saignent. Elle pleure qu'on vienne l'aider et puis elle disparait.
     
     
     
     Beaucoup de gens ont vue une petite fille au troisième étage qui est connue sous le nom de Mary. Certains disent qu'elle joue avec une balle, d'autre on seulement entendu la balle rebondir sur le plancher ou dégringolant l'escalier. Ce rebondissement de balle fut aussi attribué à un petit garçon. Un homme dit qu'il a déja rencontré une petite fille qui n'avait pas l'air normal. Elle disait qu'elle n'avait pas de yeux. L'homme fut tellement terrifié qu'il n'a plus jamais voulu retourner à l'intérieur du sanatorium.
     
     
     
     Sur le toit de l'hôpital, certains ont entendu des enfants chanter cette contine « Ring around the Rosy « . Mais pourquoi des esprits d'enfants seraient-ils sur le toit ? Lorsque l'hôpital était en service, les enfants aux prises avec la tuberculose étaient placé sur le toit pour les traitements d'heliotherapie, ce qui consistait à les exposer aux rayons supposément curatif du soleil.
     
     
     
     Le quatrième étage est considéré comme étant le secteur le plus effrayant et le plus actif de l'hôpital. Des gens y ont vu des ombres, des apparitions de personnes marchant dans les corridors et entendu des portes claquer fréquemment, et ce pour aucune raison apparente.
     
     
     
     Des voix ont souvent été entendues le long du tunel de la mort.
     
     
     
     
     
     D'autre phénomène: Un garde a vu une tête floter dans une des salles tard la nuit. Il a crié et s'est précipité en bas ou il est sorti en trombe. Il n'est plus jamais revenu au sanatorium. Beaucoup de gens ont également rapporté avoir vu des lumières dans le bâtiment la nuit, bien qu'il n'y est plus d'électricité depuis plusieurs années. Un garde de sécurité a par le passé rapporté qu'il avait vu une télévision jouant dans l'une des chambres du troisième étage. De l'extérieur, il pouvait voir ce qui lui semblait être le reflet de la télévision. Lorsqu'il est arrivé en haut pour vérifier, il n'y avait absolument rien.
     
    Des bruits de pas, des bruits de chuchottements et des bruits de portes qui se referment furent entendu par plusieurs dans le hall de Waverly. Même des  E.V.P furent enregistré... 

    La salle 502 
     
     
     
     L'une des légendes les plus célèbres concernant le sanatorium de Waverly Hills est celle de la salle 502 situé au 5e étage de l'établissement. Il y a beaucoup de variations, mais la légende raconte la tragédie de deux infirmières qui s'y seraient suicidés. La salle 502 a attirée bon nombre de curieux et de chercheurs. Certains d'entre eux ont vu des ombres se déplacer par les fenêtres et entendu des voix dirent “Sortez”
    Il y a beaucoup de spéculations au sujet du 5e étage, mais ce qu'on sait, c'est que des patients atteint de tuberculose et mentalement aliènés on séjournés à cette étage. En 1928, l'infirmière principale a été retrouvé pendu au plafond de la salle 502. Selon de plus amples recherches, elle était agé de 29 ans, était célibatère et enceinte. Sa mort fut classé comme étant un suicide par le bureau du coroner du comté et ce ne fut pas la dernière tragédie à avoir lieu à cet endroit ....
    En 1932, une autre infirmière qui était en charge de la salle 502 a sauté par la fenêtre et fut retrouvé morte. Rien à l'époque n'explique pourquoi elle a fait ça, ni aucune preuve n'a été faite pour savoir si elle avait sauté ou que quelqu'un l'avait poussé.
    Plusieurs personnes disent avoir vu l'apparition fantômatique d'une jeune infirmière à cette étage, d'autres ont également rapporté que la salle 502, une fois qu'on était l'intérieur, on pouvait ressentir un sentiment de désespoir. Plusieurs ombres ont été également apperçus et des voix entendues.


    votre commentaire
  • Voici une étrange histoire qui m'intrigue beaucoup, l'histoire de Martha Robins

     

     


    votre commentaire
  • Les enfants au yeux noirs

     

    Il est tard, il fait sombre et vous êtes au milieu de nulle part. Peut-être marchez-vous sur le tronçon d'une route isolée au clair de lune, peut-être êtes-vous dans un parking désert en train d'essayer de démarrer votre voiture ou peut-être êtes-vous blotti dans la chaleur de votre foyer en train de lire en attendant de vous assoupir ; quelle que soit la circonstance, vous vous trouvez dans un lieu isolé lorsque, tout à coup, vous êtes surpris par un coup sec à la porte ou à la vitre. Vous levez les yeux de votre volant ou tirez prudemment le rideau pour voir... attendez... deux ados, minces, habillés tendance, et généralement de teint olivâtre. 

    Cela semble plutôt décevant, n'est-ce-pas ? Mais attendez ; ce ne sont pas de banals ou ordinaires petits polissons. Quelque chose cloche terriblement chez ces adolescents - quelque chose que presque aucun témoin ne remarque à première vue - ce sont leurs yeux. Ces « créatures » n'ont pas de cornée blanche, pas d'iris coloré, juste une paire de gros yeux noirs comme des requins, des yeux qui inspirent une horreur abjecte à tous ceux qui ont prétendu les avoir vus. 

    Le pire, c'est que ces jeunes bizarres ne se contentent pas de vous effrayer et de continuer leur petit bonhomme de chemin ; non, ils insistent pour que vous les aidiez. Ils vous percent de leurs orbites couleur ébène sans éclat et exigent que vous les laissiez monter dans votre voiture pour que vous les rameniez chez eux, ou que vous leur permettiez d'entrer dans votre maison pour utiliser votre téléphone. L'aspect le plus terrifiant de tout cela, c'est que ceux qui prétendent avoir rencontré ces enfants sinistres jurent qu'ils ont dû résister activement à la tentation de se soumettre, comme si leurs voix comportaient une sorte d'influence hypnotique. 

    Origine d'une légende 

    Les histoires d'enfants aux yeux noirs - ou BEKs comme ils ont rapidement été surnommés [BECKs pour Black Eyed Kids - N.D.T.] - fleurissent un peu partout sur Internet depuis plus d'une décennie, mais elles n'ont pas encore atteint la notoriété de toute véritable culture populaire... vous saurez que cela arrive dès que vous commencerez à voir des bandes-annonces du dernier film de Wes Craven ou d'Eli Roth, basé sur d'« horrifiants phénomènes de la vie réelle ! » 

    Cette tendance étrange fut relayée en premier par le journaliste Brian Bethel le 16 janvier 1998. Selon Bethel, deux garçons s'approchèrent de lui alors qu'il était assis dans sa voiture en stationnement. Bethel décrivit les enfants selon le mode BEK prototypique : bien habillés et la peau olivâtre. Les garçons lui demandèrent de les conduire chez eux en expliquant qu'ils étaient en route pour le cinéma, mais qu'ils avaient oublié leur argent. 

    Bethel prétendit avoir été submergé par un réflexe de type « combat-fuite », mais fut néanmoins tenté de permettre aux garçons de monter dans le véhicule. Il résista à cette envie, ce qui sembla seulement rendre nerveux les adolescents qui insistèrent de plus en plus fermement pour être autorisés à monter dans la voiture. C'est alors que Béthel finit par remarquer leurs yeux « noirs comme du charbon », après quoi, il fut momentanément paralysé par la peur. 

    Les êtres aux yeux noirs semblèrent se rendre compte que leur fenêtre d'opportunité se fermait et leurs demandes atteignirent un paroxysme au moment où Bethel rassembla ses esprits et quitta rapidement les lieux. Ainsi commença la saga « officielle » des BEKs. 

    Le phénomène gagne du terrain 

    Comme il est évident pour quiconque a déjà fait griller des guimauves devant une flamme à la belle étoile, les récits de BEKs partagent beaucoup de caractéristiques avec les histoires classiques que l'on raconte autour d'un feu de camp. 
    © Inconnu

    En fait, l'un des récits les plus poignants que j'ai pu entendre concerne un homme qui décida d'ignorer des années de mises en garde cinématographiques délivrées par un grand nombre de films d'horreur, et d'aller camper seul. Ce malchanceux citoyen rencontra d'abord deux BEKs dans des toilettes pour homme désertes, puis décida bêtement de dormir seul dans sa tente, à côté d'un lac isolé à quelques kilomètres de là. 

    Selon son récit effrayant, ces enfants réussirent à le suivre jusqu'à sa tente où ils passèrent la plus grande partie de la nuit à supplier de ne pas être laissés dans le froid. L'homme passa une nuit blanche au centre de sa tente à faire de son mieux pour ignorer leurs appels, tout en étant convaincu qu'à chaque seconde ils allaient se jeter sur lui et mettre fin à sa vie. À l'aube, le type fut soulagé de découvrir qu'il était, une fois de plus, seul. Il remballa ses affaires avec frénésie et partit à toute hâte, jurant de ne plus jamais camper tout seul. 

    Un autre des nombreux récits de rencontre avec des BEKs concerne une femme du nom d'« Adèle », qui était en relative sécurité dans sa maison quand elle vécut une expérience douloureuse avec des BEKs. Voici comment « Adèle » décrit la rencontre :
    « J'étais assise dans ma chambre à lire un livre, quand vers 23h00, j'ai entendu des coups... lents, constants. Je me suis levée du lit pour voir ce que c'était. J'ai regardé par la fenêtre et à ma grande surprise, j'ai vu deux enfants. J'ai ouvert la fenêtre et je leur ai demandé ce qu'ils voulaient alors qu'il était si tard. Ils ont répondu en disant simplement : « Laissez-nous entrer ». J'ai dit non et leur ai demandé pourquoi je devrais les laisser entrer : « Nous voulons utiliser vos toilettes ». 

    « J'ai été très choquée que des enfants d'environ dix ans veuillent utiliser les toilettes d'un inconnu à cette heure de la nuit. Je leur ai dit non, j'ai fermé la fenêtre, mais j'ai continué à les regarder à travers la vitre. J'ai regardé leurs yeux ... et je n'ai jamais vu des yeux comme les leurs. Ils étaient noirs, complètement noirs. J'ai alors éprouvé un sentiment de maléfice et de malheur. Ce sentiment m'entourait. C'était horrible. »Comme si ce n'était pas assez effrayant, la sécurité militaire n'est apparemment pas un obstacle pour ces entités, comme peut en témoigner un Marine qui était en poste au Camp Lejeune, en Caroline du Nord. Le Marine veillait tard et regardait un film dans la caserne d'infanterie où il vivait en novembre 2009. C'était le week-end, tous ses compagnons étaient soit sortis prendre un verre, soit partis se coucher, et lorsqu'il entendit frapper à sa porte, il supposa que c'était seulement son compagnon de chambre qui avait l'habitude d'oublier ses clés. 

    Quand il ouvrit la porte, le jeune Marine eut le choc de sa vie, car ce n'était pas son copain qui se tenait debout dans l'allée, mais deux BEKs. Le Marine insista sur le fait que son premier réflexe fut de claquer la porte et de la verrouiller, mais qu'il était incapable de le faire. Il a décrit l'expérience de manière très détaillée :
    « Je ne pouvais pas détacher mon regard de leurs yeux noirs de jais, c'était comme s'ils m'aspiraient. Je me sentais horriblement mal et j'ai tout à coup eu peur pour ma vie, comme si j'avais besoin d'immédiatement me mettre à l'abri. Ils m'ont juste fixé, avec ces yeux maudits. 

    J'ai jeté un coup d'œil rapide le long de la promenade pour voir si d'autres Marines étaient dehors, mais il n'y avait personne sur le site. Je me suis retourné vers les enfants, qui, je l'avais remarqué, avaient fait un pas vers moi. J'ai eu le sentiment d'être traqué, comme si ces enfants étaient des prédateurs en chasse pour leur prochain repas ou quelque chose comme ça. L'instinct a cédé le pas à la raison et j'ai décidé d'écouter cette petite voix et de fermer la porte à clef. »Il semblerait que même les autres enfants n'échappent pas au contact de ces entités et - à en croire ce compte-rendu - ils voudraient même engager des contacts physiques avec ceux qui sont apparemment de leur âge. Ce témoignage alarmant été mis en ligne par un garçon de seize ans qui a eu vécu une rencontre avec un duo de BEKs à l'extérieur de sa maison. Selon ses propres mots - fautes incluses [qu'il est difficile de reproduire dans une traduction - N.D.T.] :
    « Je faisais du skateboard aux environs de 22h30 la nuit dernière et je m'étais arrêté pour me reposer un peu quand j'ai été approché par deux enfants, un avec des cheveux blonds, une casquette de baseball et une planche à roulettes peinte toute en noir, et l'autre - un peu moins intimidant puisqu'il semblait n'avoir qu'environ huit ans, avait des cheveux blonds également et portait un tee-shirt Spiderman, le plus âgé m'a parlé alors que mon esprit flanchait. 

    « Hé toi, tu peux nous aider, on est perdu, on doit utiliser un téléphone, tu peux nous faire entrer chez toi ? » J'ai levé les yeux vers eux et j'ai immédiatement ressenti de l'effroi et du désespoir ; je me suis rapidement levé pressentant que quelque chose n'allait pas. « Euh, vous pouvez utiliser mon téléphone portable si vous voulez » ; l'enfant plus âgé a semblé alors ennuyé et m'a regarder dans les yeux. C'est alors que j'ai remarqué qu'ils étaient complètement noirs, sans aucun blanc à voir. « Hey ! Super lentilles de contact, vous les avez eues où ? » je leur ai demandé. » 

    « C'est pas des lentilles de contact, il a répondu catégoriquement : « Oui, bon, désolé, je ne pourrais pas vous aider dehors mais je rentre maintenant », je me suis retourné et j'ai commencé à partir en skate, mais d'une façon ou d'une autre, le plus âgé m'a rattrapé et agrippé par l'épaule. «TU vas nous laisser utiliser ton téléphone, ON DOIT ENTRER À L'INTÉRIEUR, MAIS ON NE PEUT PAS LE FAIRE SI TU NE NOUS AMENES PAS CHEZ TOI ». C'est à ce moment-là que je l'ai frappé au visage et que j'ai grimpé les escaliers de ma maison quatre à quatre et j'ai tremblé pendant des heures, plus tard, quand j'étais sur mon ordinateur, j'ai regardé par la fenêtre et les enfants regardaient la fenêtre, j'en ai parlé à ma mère, et bien sûr, elle m'a pas cru. »Il s'agit de la première rencontre dont j'ai entendu parler qui relatait un contact physique entre un BEK et un être-humain. Est-ce que cela représente une tendance croissante de la violence physique que ces créatures emploient pour arriver à leurs fins, ou est-ce simplement un cas où un faible est malmené par une entité inconnue ? Peut-être que seul le temps nous le dira. 

    Ces cas, et des dizaines d'autres, ont été rapportés aux quatre coins du globe avec très peu de variantes. Certains ne prêtent pas la moindre attention à la peau olivâtre, tandis que d'autres témoignages indiquent que les BEKs étaient habillés de vêtements à la mode d'une autre époque plutôt que de tendance contemporaine. Dans la plupart de ces cas, il s'agit de deux garçons, mais il y a aussi des récits impliquant des femmes adultes et même un compte-rendu bizarre d'un couple de personnes âgées au sujet d'un groupe d'adolescents aux yeux noirs qui se sont arrêtés devant leur maison dans un fourgon de modèle récent. Tandis que deux BEKs tentaient d'accéder à leur maison, ils remarquèrent que les autres promenaient un teckel en face de chez eux. Inutile de préciser que ces cas représentent des exceptions et non la règle. 

    Donc, en présupposant que ce phénomène est non seulement réel mais qu'il augmente en fréquence, nous sommes obligés de poser la question la plus fondamentale... 

    Que diable sont ces choses ? 

    Cette interrogation est aussi fascinante que frustrante, car il semblerait que les BEKs séjournent dans ce vide nébuleux situé entre la démonologie, l'ufologie, la crypto-zoologie et le bon vieux paranormal. Il s'agit d'un royaume sombre et troublant dans lequel on dit que les entités les plus excentriques - comme le Diable du New Jersey ou le Mothman de Point Pleasant entre autres - existent, se taillant leurs propres niches uniques dans ces disciplines distinctes. 

    Comme les BEKs semblent virtuellement se matérialiser depuis nulle part, il y a très peu de preuves suggérant un point d'origine. Ceci, bien sûr, n'a pas empêché les tonnes de spéculation qui sévissent sur Internet. Les théories vont de l'à peine crédible au tout à fait inconcevable, mais peut-être que la plus étrange - et pourtant logique - hypothèse est que ces créatures sont en fait... 

    Des vampires 

    Ayant passé une bonne partie de ma folle jeunesse à regarder des films de monstres tels que Génération Perdue et des séries télévisées comme Buffy contre les vampires, je dois admettre que l'idée que des vampires chics et charismatiques pourraient nous harceler dans nos rues comporte un certain attrait horrible. 

    Pour commencer, la majeure partie des rencontres de BEKs se compose de jeunes, généralement des jeunes hommes pimpants qui emploient des voix hypnotiques et envoûtent de leurs yeux noirs leurs « victimes » pour tenter de les soumettre à leurs ordres. Deuxièmement, ces êtres affichent une incapacité évidente à pénétrer dans la propriété de quelqu'un sans y avoir été invité. Il est difficile de contester le fait que ces attributs ne correspondent pas à ceux des vampires. 

    Pourtant, comme des dizaines de spécialistes l'ont fait remarquer au cours du demi-siècle dernier, le concept du vampire séducteur, élégant et hypnotique est plus le produit de la fiction moderne que de la légende antique. Traditionnellement, les vampires ne sont pas jeunes et suaves à la Edward Cullen [personnage de la sagaTwilight - N.D.T.], mais des créatures bestiales qui ressemblent à des cadavres boursouflés avec du sang plein la gueule. 

    Alors qu'à ce jour, la tentative de consommation de sang ne figure dans aucun des témoignages de rencontres avec des BEKs, il convient de noter qu'il n'y a pas un seul compte-rendu où la personne aurait succombé à la demande de ces êtres aux yeux noirs et leur aurait effectivement permis d'entrer dans sa maison, voiture ou tente. Quand on spécule sur cette raison, il est difficile de ne pas imaginer le pire... Il existe une réelle possibilité que la saignée puisse jouer un rôle dans l'ultime destin de ceux qui se livrent à ces créatures, mais ce n'est, bien sûr, que pure conjecture. 

    Donc, en supposant que nous n'avons pas affaire à des vampires, alors qu'en est-il de la possibilité toute aussi bizarre que ces entités puissent être... 

    Des hybrides humain/alien 

    Les preuves très limitées qui suggèrent que les BEKs pourraient être le résultat d'une étrange synthèse d'ADN humain et extraterrestre ne proviennent d'aucun rapport d'Ovnis observés sur les sites de rencontres avec des BEKs - ce qui n'est jamais arrivé, à ma connaissance - mais de la vague référence à certaines femmes abductées qui auraient rencontré des bébés aliens mi-humains/mi-gris, créés en utilisant leurs œufs non fécondés, qui leur auraient été extraits lors des petits examens notoirement invasifs des extra-terrestres. 

    Plusieurs de ces malheureuses femmes ont prétendu être entrées en contact avec des bébés humanoïdes, qu'elles décrivent comme ayant la peau de nuance olive et des yeux en amande, noirs de jais. Franchement, cette folle supposition n'offre guère suffisamment de données pour être qualifiée de théorie, mais une explication plus plausible serait que les BEKs sont en fait des... 

    Des âmes perdues 

    Alors que certains pourraient être tentés de penser que les BEKs ne sont que les esprits perdus d'enfants disparus qui errent tristement sur la terre cherchant l'aide des adultes, il convient de noter que, dans tous les cas, les témoins oculaires ont affirmé avoir senti une montée de peur presque irrésistible lorsqu'ils sont entrés en contact avec ces êtres. C'est comme si d'instinct, ils savaient qu'ils n'avaient pas affaire à des enfants inoffensifs, mais à des prédateurs dangereux derrière le déguisement. 

    Il est vrai qu'on peut difficilement qualifier l'« instinct viscéral » de preuve, mais l'universalité de ce sentiment chez ceux qui ont croisé des BEKs, est difficile à rejeter. Je trouve aussi qu'il est difficile de croire que des enfants perdus - qu'ils soient vivants ou morts - inspireraient systématiquement une telle terreur chez les adultes. Les esprits errants ne peuvent pas être la réponse dans ce cas, mais cela laisse ouverte l'autre possibilité que ces êtres paranormaux pourraient bien être... 

    Des démons déguisés 

    Les enfants au yeux noirs

     

    Comme l'existence de l'Arche de Noé ou des tablettes de pierre que Moïse récupéra au sommet du Mont Sinaï, la croyance aux démons est une question de foi. Si l'on est prédisposé à croire en l'existence d'entités angéliques ou démoniaques, alors il serait difficile de ne pas considérer le fait que les BEKs puissent être des créatures vieux jeu, métamorphes issues des entrailles de l'enfer. 

    Cette théorie n'est ni plus ni moins raisonnable que toute autre ; en fait, si l'on considère l'aura imprégnée de maléfice que dégagent les BEKs, elle devient complètement plausible. Bien sûr, si ce sont des démons à l'apparence de jeunes humains, on doit se demander pourquoi ils n'exercent pas leur charme néfaste au lieu d'utiliser des personnalités étranges qui font évidemment frémir, à l'instar de celles qui sont décrites. Bon, on ne sait pas ce qui se passe dans l'esprit d'un habitant diabolique de l'Hadès. Bien sûr, en supposant qu'aucune des options ci-dessus ne se révèle être de quelque mérite, il y a toujours la possibilité que tout cela ne soit absolument rien d'autre qu'un... 

    Un canular ? 

    L'auteur Barry Napier - qui a rendu compte de ce phénomène - avance l'argument valable que tandis qu'Internet est un outil précieux pour la diffusion de l'information, c'est aussi un moyen facile d'abuser les foules en répandant des ouï-dire, des rumeurs et des mensonges :
    « Internet a fait en sorte qu'il soit beaucoup plus facile de se tenir informé des événements paranormaux. Malheureusement, cela a également facilité la dissémination de beaucoup de fausses allégations et de canulars. Pour cette raison, il est difficile de distinguer si quelqu'un contribue à un mensonge qui a déjà trompé beaucoup de lecteurs ou si le récit est véridique. » 

    « Un exemple de ce phénomène est le nombre croissant d'histoires concernant les soi-disant BEKs. Ces histoires exhalent certainement une puanteur presque mythologique, mais il y a tant de récits semblables qu'il est difficile de passer outre. Ces événements ont discrètement pris de l'ampleur sur les forums et les sites Web du paranormal, si discrètement que beaucoup de gens ne les connaissent pas encore. Des récits de BEKs sont éparpillés partout sur Internet et il y a des chances que beaucoup d'entre eux soient des fabrications issues des premiers témoignages présentés. »C'est une possibilité très réelle. Comme nous le savons tous, chaque événement paranormal est rongé par des dizaines de canulars et d'imitations. C'est, comme on dit, ce à quoi il faut s'attendre, mais cela ne veut pas dire que la genèse de ce phénomène n'est pas authentique. Cela signifie simplement que les enquêteurs doivent être d'autant plus prudents lors de la séparation de la vérité et des exagérations ou fabrications pures et simples. 

    Conclusion

    Eh bien, il n'y a pas vraiment de conclusion. Il y a tout simplement trop de facteurs « X » impliqués à ce stade. Mais que les BEKs soient des fantômes, des vampires, des démons, des hybrides, des cyber-canulars ou des blagues d'adolescents portant des lentilles de contacts noires, les anthropologues et folkloristes devraient en prendre note car c'est une des rares fois dans l'histoire attestée où l'on peut faire remonter une légende à une époque, un lieu et une personne spécifiques. 

    Que ce phénomène s'avère être vrai ou faux - et, comme pour la plupart des phénomènes de cette trempe, les preuves ne confirmeront probablement jamais aucune conclusion solide - les histoires de BEKs resteront l'un des ajouts les plus fascinants et effrayants au vénérable panthéon de la recherche fortéenne[1] et feront sans doute frémir des générations et des générations d'enfants. 

    Je vais vous avouer que je suis encore sceptique au sujet de l'ensemble du phénomène BEK - c'est trop « vague » et comporte toutes les caractéristiques d'une légende urbaine - mais si je devais tomber sur l'une de ces « choses », vous pouvez parier que je ne gaspillerais pas un seul souffle à m'enquérir de l'endroit d'où elle vient, mais que j'emploierais chaque once de mon énergie à ficher le camp de là... et si jamais quelqu'un parmi vous rencontre un de ces mystérieux misanthropes, prenez des précautions et gardez votre présence d'esprit - votre vie peut en dépendre. 

    Source : Mysterious Universe 


    votre commentaire
  • Sérieusement je suis sans mots, si c'est truqué bravo mais ça me surprendrait à vous de juger....

     




    votre commentaire
  • Voici une liste des endroits déclarés hanté au Québec :

     

    1- Maplewood Cemetery à St-Félix de Kingsey 

     

     

    2- Camp Adventiste Val d'Espoir à Sainte-Clotilde de Horton rang de la Rivière 

     

     

    3- Le Château Ramezay de Montréal (Journal de Montréal oct. 2006) serait hanté par une Mlle O'Dowd décédé en 1985 ou par un gardien appelé O'leary qui y serait entrer en fonction en 1895. Une photo d'un fantôme a été prise par M. Venant Lamarche qui est technicien en muséologie. On y aurait également entendu des voix, senti une odeur de souffre et des matériaux ce seraient déroulés sans explications.

     

     

     

    4- L'Auberge « Le Saint-Gabriel » du vieux Montréal (Journal de Montréal d'octobre 2006) qui est aujourd'hui devenu un restaurant. Une jeune fille y serait morte brûlée et hanterait l'endroit. Plusieurs employés auraient d'ailleurs eus l'occasion d'en prendre des photos. Normand Brathwaite y a passé une nuit dans l'espoir d'être témoin d'un phénomène mais sans succès. 

    J'y ai célébré mon bal de finissants en 1998 un endroit magnifique. J'y retourne parfois...

            

    5- Le Pub du Quartier Latin à Montréal 

     

    6- Le théâtre de 4 sous à Montréal 

     

    Le théâtre fut démoli en 2008  pour un ''relooking'' et reconstruit en 2009 voici à quoi il ressemble maintenant

     

     l'histoire ne dit pas si les phénomènes paranormaux continuent.

     

    7- La maison des Testler à Vaudreuil-Dorion 

     

    8- Une maison centenaire au centre du village de Durham Sud où les occupants y auraient entendu des voix féminines, du va-et-vient dans les marches, etc.

     

    9- Le cimetière et la chapelle St-Mattew's Episcopal (Edwardstown Anglican) de Saint-Chrysostome dans le secteur de Valley Field

         

     

    10- Une maison à Fullford près de Waterloo où un homme y aurait tué sa femme à coup de hache. Depuis ce temps on y entend des coups répétés, y sentir une sensation de toucher et il y aurait eu, également, des ombres noires ou des silhouettes lumineuse de femme, qui y auraient étés aperçues.

     

    11- Une maison à St-Rock de l'Achigan sur la route 341. 

    12- Une maison hantée à Sorel sur le chemin Ste-Anne 

    13- Une maison abandonnée à l'Avenir en banlieue de Drummondville, située près du bar de danseuses. Un garçon s'y serait pendu et selon les dires, peut après la découverte du cadavre, le frère de celui-ci ce serait pendu également, et avec l'aide du même câble. Il y aurait des ombres noirs et des bruits étranges.

    14- L'Auberge du Joli Vent 667 chemin Bondville au Lac Brôme. Voilà presque une centaine d'année, lorsqu'elle était une maison de ferme, la veuve Greer s'y fait assassiner par son propre fils, à coup de hache. Depuis ce temps, il y aurait des sensations de présence invisible, des bruits de pas, ainsi que des portes verrouillées qui s'ouvrent seule

     

    15- Asile psychiatrique à St-Adolphe d'Howard, qui serait démolie, aujourd'hui, mais dont il resterait des ruines en haut d'une montagne, cachée par les arbres, près d'un bassin de traitement d'eau et du château Sir Howard. Voici le château

     

     

    16- Usine Redpath rue St-Patrick près du canal Lachine. Il semblerait qu'il s'y trouve une entité sinistre qui attaquerait les pauvres car un sans abri y serait mort à l'intérieur. La température y baisse et devient glacée, odeurs nauséabondes, etc.

     

    17- Le cimetière Notre-Dame des Neiges sur le mont Royal ouvert depuis 1855. Plusieurs photos y ont étés prises d'apparitions étranges. Il y aurait des rumeurs qu'il s'y passerait des messes noires et des sacrifices d'animaux. 

     

    18-Le cimetière Lakeview Gardens à Pointe-Claire. 

     

    19- Le Canal Lachine qui aurait fait plusieurs morts. 

     

    20- La maison Papineau-Cléroux sur le Blvd St-Martin à Laval où on y entendrait des bruits horribles provenant de l'intérieur.

     

    21- Une aile de l'Hôpital de Chicoutimi 

    22- Une aile de l'Hôpital Robert Giffard (Asile) à Québec 

    23- À St-Fabien (à 20 minutes de Rimouski) la maison est en face de l'église. Il s'agirait d'un ancien centre funéraire où une chaise berçante aurait été aperçue, se balançant seule.

    24- Une aile de l'Hôpital Pierre Boucher (soins palliatif) 

    25- Une Auberge à Rougemont (Montérigie) : sur une photo prise là bas, apparaît un visage étrange.

    26- Église Saint-Vincent de Paul dans la côte d'Abraham à Québec 

     

    27- Une maison à Wickham en descendant la côte, près du bureau de poste, du côté gauche où il y a déjà eu un foyer pour personnes âgés. Odeurs nauséabondes au sous-sol, portes d'armoires qui ouvrent seul, bruits de vaisselle cassée même s'il n'y en a pas, bruits de pas dans les marches et bruits du remonte personne sans que personne ne l'ait utilisé.

    28- Un logement près de la Boulangerie Pelletier à Drummondville où j'ai moi-même habité. Une personne âgée y serait décédée. Il y avait le radio qui parlait sans être allumée, à 3 reprises le propriétaire à du y changer la poignée de porte car j'y restais embarré sans que la serrure ne le soit, ma fille d'un an y faisait des cauchemars à toutes les nuits à minuit. Un soir que je commençais seulement à être bien dans mon lit, je me suis senti flatté dans le dos, j'aimais bien ça, jusqu'à ce que je réalise que seul ma fillette était dans le logement et elle dormait dans une « basinette » dans une chambre éloignée. Je me suis alors retourné brusquement, j'étais très éveillé et lorsque j'ai voulu débarqué de mon lit, quelque chose d'invisible me retenais par es jambes. Comme je venais de terminer la lecture d'un livre dédié aux anges, j'ai donc nommé le mien à 3 reprises (comme il était mentionné dans le livre) et j'ai alors senti qu'on m'avait lâché. Je me suis donc levé d'un bon et j'ai regardé ma chambre sans rien y voir. Je n'ai pas osé retourner dans mon lit cette nuit là, préférant dormir sur le divan! Ce logement est souvent à louer d'ailleurs, alors à qui la chance?

    29- Une maison centenaire à Bonsecours dans le canton d'Orford sur la route 220 où notre famille à déjà habité. Une croix s'est retournée sur son clou (se tenant donc à l'envers et en équilibre) , la trappe pour aller au grenier s'ouvrait fréquemment seule sans que personne n'arrive à expliquer le phénomène, etc. Mon chien y a déterré des ossements (tibias) à apparences humaines que mon père avait pris, à l'époque, pour un os de patte de bœuf, puisque cette maison était l'ancienne résidence, d'un boucher! Mais comme je n'avais que 16 ans, mon père ne m'a pas cru sur ce fait. Malheureusement, aujourd'hui cette maison a été rasée et remplacée par une maison neuve. Alors comment le prouver?


    1 commentaire
  • Durant la période qui précède l'Illumination spirituelle, il est dit que l'homme passe par cette phase difficile appelée par les anciens mystiques sombre nuit de l'âme. Cette phase, beaucoup de mystiques ont écrit dessus, de manière plus ou moins poétique, plus ou moins technique (et donc précise) En effet, si vous avez l'occasion de lire de tels textes, vous constaterez alors à quel point il semble difficile, aux auteurs, de décrire non pas ce qui se passe, mais pourquoiça se passe vraiment. Cette « sombre nuit de l'âme » ressemble à s'y méprendre à ce que l'on connait sous le terme pratique de dépression nerveuse ou à une sorte de brusque crise existentielle.
    En fait, il me semble infiniment moins important de connaitre ce qui se passe alors, que de comprendre pourquoi cela se passe alors.
    Pour le comprendre, il suffit de se souvenir que durant la phase ordinaire de vie humaine, c'est généralement ce qu'on nomme « l'ego » qui dirige, commande et supervise la vie.
     
    Lorsque l'individu, par ses études et ses pratiques assidues, découvre l'existence de l'âme en lui-même, cette âme immortelle qui semble se reproduire de vies en vies (pour ceux qui prônent le linéaire), l'impact psychologique est tel, qu'il se jure de ne plus lâcher ce courant vivant en lui-même, cela, même si ça doit le mener au bout même de l'univers...
    En fait du bout de l'univers, ce courant le mène à son propre coeur, dans lequel palpite de vitalité un tout petit « grain de Vie« , appeléatome germe du coeur et qui représente Dieu en lui, la fameuse « étincelle christique » en l'homme.
    Ce point radiant de lumière, l'Esprit en nous, se propose alors de devenir notre Principe Directeur.
     
    Alors la personnalité qui n'est pas encore bien alignée avec sa propre Essence, s'affole et s'imagine que de suivre Dieu en elle, de le laisser s'Exprimer, est en fait la pire chose qui puisse arriver. La peur de se perdre à jamais en se « fondant » en Dieu est si grande, si proche des tripes, que l'individu craque et se tape une ravissante dépression pas piquée des vers ! Ainsi, et pour résumer, la sombre nuit de l'âme est en fait la période précédent l'illumination, durant laquelle le côté humain a si peur de mourir, qu'il se produit un délestage énergétique (pétage de câble) dans le corps psychique (âme) qui produit l'état d'abattement décris par les mystiques.


    votre commentaire
  • Voici un documentaire en 3 parties sur le diable et nous... Bon visionnement!








    votre commentaire
  • Peut-être que certains d'entre vous l'auront déjà visionné parce qu'après tout c'est un document de 1984, la qualité n'est pas trop top mais bon j'ai trouvé intéressant de le diffuser, le lien de la vidéo est juste en dessous.


    Attention, les images de cet exorcisme peuvent choquer certaines sensibilités !
    Diffusé en 1984 sur Antenne 2 et produit par la TV suisse tsr, ce documentaire, bien loin de toute exagération cinématographique, montre le seul exorcisme authentique, à ma connaissance, filmé avec l'autorisation de l'Eglise catholique. Le Père Mathieu, moine capucin (aujourd'hui décédé), procédera à de nombreuses séances d'exorcismes pendant plusieurs années pour délivrer ce possédé. Déjà en 1984, ce prêtre exorciste pensait qu'il n'y avait jamais eu autant de personnes infestées et même possédées dans la société de cette époque. Que dirait-il a fortiori aujourd'hui s'il était encore parmi nous ?...


    votre commentaire
  • La précognition aussi appelée pré-connaissance, est la perception "paranormale" d'un événement futur, que personne ne peut connaître à l'avance. Il faut être très prudent pour ce qui concerne les perceptions d'information dans le futur.
    La précognition est un mélange assez complexe de psychologie inconsciente, de télépathie et d'un troisième élément encore mal défini.

    La télépathie, qu'on le veuille ou non, s'immisce dans la précognition, entre le voyant et le sujet, captant le désir conscient ou inconscient de ce dernier; elle peut entraîner des erreurs engendrées par une tierce personne qui formule des projets d'avenir concernant le sujet, elle peut alors brouiller les pistes et paralyser la clairvoyance. Cette intrusion de la télépathie dans la précognition provoque environ 10% d'erreurs.

    La précognition n'est donc pas une certitude mais une probabilité. Les divers procédés susceptibles de mettre en oeuvre certaines facultés de précognition sont appelés mancies.

    La cartomancie est la technique la plus utilisée Elle met en oeuvre une certaine forme de radiesthésie par un code de distribution et de lecture assez complexe qui déclenche chez certains sensitifs, des phénomènes extrasensoriels de perception, avec tout le cortège de réussites ou d'erreurs possibles. Les résultats de la cartomancie sont quand même généralement assez intéressants. Cependant, la personne qui veut devenir maître de ses pouvoirs psychiques doit, au maximum, ne se servir que des moyens que lui procure sont propre psychisme, en évitant d'utiliser pour déclencher ses facultés, des instruments, produits, objets de repérage étant destinés à mettre "en condition", sauf par nécessité impérieuse, lorsque les facultés psychiques ne semblent pas prédisposées.

    Ordinairement, on n 'apprend pas à un bébé à marcher avec des béquilles et on ne se sert de béquilles que lorsqu'on ne peut faire autrement, pour des raisons passagères ou définitives. Il en est de même pour la culture psychique.
    PROCESSUS POUR PROVOQUER LE PHÉNOMÈNE VOLONTAIRE DE PRÉCOGNITION
    Pour la précognition, le déclenchement du réflexe psychique reste sensiblement le même que pour la rétrocognition. La seule différence réside en ce que la focalisation du désir exprimé se situe dans le futur.
    Il est à noter que le phénomène de précognition, comme ceux de télépathie et de clairvoyance, peut aussi présenter des manifestations spontanées.

    LA CRISTALLOGRAPHIE
    La cristallographie, également souvent utilisée, est la divination qui consiste à utiliser une surface réfléchissante, telle que la boule de cristal ou un verre rempli d'eau. Le procédé consiste à placer la boule de cristal ou le verre d'eau de façon à ce que sa teinte soit uniforme, qu'aucun reflet d'objets ou autres, ne paraissent en les regardant Pour cela, on peut entourer la boule ou le verre avec les deux mains, puis fixer le regard à l'intérieur de la boule ou du verre, en évitant de fermer les paupières. Au bout de quelques instants, la transparence se voile, semble devenir laiteuse, puis ce trouble disparaît. Des couleurs et des dessins assez confus se succèdent pour laisser place, presqu'aussitôt à la "vision". Si la vision de l'opérateur s'obscurcit, l'une des personnes présentes doit poser le bout des doigts sur la tête du sujet, et tout redevient normal. Il faut cependant être très prudent car dans certains cas, des troubles de la vue peuvent survenir: c'est pour cela qu'il est déconseillé à un débutant de travailler seul. Cette méthode est en quelque sorte une forme d'auto-hypnose
     

    votre commentaire
  • Les esprits familiers sont des ancêtres décédés qui veillent sur la famille. Ils servent aussi d'intermédiaires entre le monde des vivants et des morts, et peuvent au cours d'une séance de spiritisme, répondre à des questions précises sur l'au-delà. 

    Les âmes familiales peuvent aussi prévenir leur descendance (enfants, conjoint, oncle, tante...) d'un danger imminent les concernant, ou au contraire d'une bonne nouvelle. Ils peuvent également exprimer leurs sentiments au-delà de la mort, afin d'apaiser les vivants traversant une situation démoralisante. 

    Ils apparaissent souvent dans les rêves, ou sous forme "vivante" dans la réalité. C'est-à-dire, exactement comme ils étaient physiquement de leur vivant, et non sous une forme fantomatique livide et opalescente. 

    La vision spectrale n'est généralement pas effrayante pour celui qui la voit.


    votre commentaire
  • Avant-propos

     

    Je me base sur « Le Livre des Esprits » d’Allan Kardec, je reprends son texte et je l’explique et le rédige avec mes propres mots.La source sera exclusivement ce livre et mes propres connaissances tirées de mes propres expériences, je ne ferai aucune théorie et aucune question ne sera ouverte et aucune idées ne sera pris en l’air, uniquement les expériences prédomineront mes
    dires, donc la pratique.
    De plus, je reprendrai des thermes exactes du livre et des citations qui seront noté par des « . Ce post est en premier lieu pour obtenir une base du classement des esprits, pour constituer peu à peu une base dans cette section.

     

    Observations préliminaires

    La classification des esprits est une classification général et est comme toute classification et un essaie de délimiter et de simplifier la compréhension du rang des esprits.Cette classification n’est ni complète et peut de nouveau être classifié en elle-même. Elle donne un point de départ, une marche à suivre général. Ce n’est ni les termes employés, qui pourront toujours être simplifié, qui en forme la base. Les mots ne sont que pour décrire, ce qui compte c’est le sens, ce que l’on veut dire qui importe. Et non le support qui importe, donc à retenir la « forme », le « choix des termes » n’est pas important, ce qui compte est le message que l’on veut faire passer.

    Comme chez les humains, il y a les « ignorants », ce n’est parce que ils sont esprit qu’ils doivent impérativement tout savoir et avoir réponse à tout. Les mots diffèrent, les plus grandes théories sont expliquées différemment mais le sens lui ne changent pas.
    C’est ainsi que l’échelle à été constituée, Allan KARDEC et ses confrères n’ont rien inventés, ni les Esprits ni leur dires, ils ont simplement analysé (longtemps très longtemps), étudié et recueilli leur
    savoir par les esprits même.
    Ils ont comme chaque scientifiques, analyser, tester, pris des moyennes, tout simplement fais une étude, sans rien inventer de nouveau qui n’aurait déjà exister.

    « Les Esprits admettent généralement trois catégories principales ou trois grandes divisions. Dans la dernière, celle qui est au bas de l’échelle, sont les esprits imparfaits, caractérisés par la
    prédominance de la matière sur l’esprit et la propension au mal.
    Ceux de la seconde sont caractérisées par la prédominance de l’esprit sur la matière et par le désir du bien, ce sont les bons esprits. La première, enfin, comprends les purs esprits, ceux qui ont atteint le suprême degré de perfection.

    A l’aide de ce tableau, il sera facile de déterminer le rang et le degré de supériorité ou d’infériorité des Esprits avec lesquels nous pouvons entrer en rapport et , par conséquent, le degré de confiance
    et d’estime qu’ils méritent; c’est en quelque sorte la clef de la science spirite.
    Nous ferons observer, toutefois, que les Esprits n’appartiennent pas toujours exclusivement à telle ou telle classe.Ils peuvent réunir les caractères de plusieurs catégories, ce qu’il est aisé d’apprécier à
    leur langage et à leurs actes ».

    Il y a donc, différence entre les bons et mauvais esprits, tous ne sont pas à classer dans telles ou telles classes, mais se trouvent entre.

    Il faut dissocier entre le terme bien et mal, non pas que les mauvais esprits sont tous méchant et les bons tous gentil.Bien sur les mauvais tendent plus vers le mal et les bons tendent vers le bien.
    Ce tendement vers le mal et les biens découle du fait de leur ignorance.
    Aucun esprit n’est au départ bien ou mal, il est simplement ignorants et se laisse porté vers ses désirs (nous verrons cela dans un différent post concentrons nous ici uniquement sur l’échelle et non
    comment y arriver).

     

     

    ~ TROISIEME ORDRE – ESPRITS IMPARFAITS ~

     

    ~ Caractères généraux ~ 

    « Prédominance de la matière sur l’esprit.Propension au mal.Ignorance, orgueil, égoïsme et toutes les mauvaises passions qui en sont la suite ».

    Il ne faut pas croire que tous sont méchants, mais de par leur ignorance et leur tendance à ne pas faire le bien, ils restent imparciel et neutre, donc ne peuvent être qualifie de bons.
    Le revers de la médaille est bien sur que d’autres se plaisent au mal et ont une réelle jouissance à la répartir.

    Ils sont très relié à la matière et ressemble en beaucoup aux être humains, ils ne connaissent pas beaucoup au monde spirite et sont très peu élevé.
    Tout comme chez l’homme leur défaut se traduisent, par les mauvaises pensées, la jalousie, comme ils sont très relié à la vie sur terre ils ressentent les mêmes sentiments que nous pouvons ressentir, ils sont tourmentés et souffrent énormément.
    Ce sont les âmes tourmentés.
    Cela peut très facilement se remarquer par leur langage dru et cru, ainsi que par leur pensée du mal. Ils ne savent s’exprimer par un langage élevé, un peu comme une langue ni correcte ni haute.
    Ils se trahissent toujours, même si ils essayent de voiler la face. C’est donc très facile de les reconnaître.
    Cependant ils ne faudrait pas croire, qu’ils n’ont rien à nous apprendre, comme ici, l’on peut apprendre d’un saut.
    En gros, ce sont les âmes tourmentés et ceux qui souffrent le plus.

    Ces mâmes « Esprits Imparfaits » sont divisible en cinq classes principales (rappelons qu’ils peuvent se trouver en deux classes):

     

    ~ « Dixième classe – Esprits Impurs » ~

    « Ils sont enclins au mal et en font l’objet de leurs préoccupations ».
    Ce sont les esprits les plus méchant qu’ils soit, ils haïssent le bien et en font leur mode de fonctionnement. Ils essayent délibérément de faire le mal et aime le répartir.Ils influencent le mal, et sont menés par les même vices que les être humains impurs: notamment la cruauté, l’hypocrisie, l’avarice.

    On les reconnaîtra très facilement par leur ignorance et surtout leur propos dérisoire.Leur langage vulgaire et grossier les trahissent toujours.
    Ils ne peuvent voiler la face longtemps ainsi que leur « bassesse ».

    « Certains peuples en ont fait des divinités malfaisantes, d’autres les désignent sous les noms de démons, mauvais génies, Esprits du mal ».
    Et c’est bien vers quoi il tendent tous, le mal qui leur donne jouissance et plaisir.

     

    ~ Neuvième classe – Esprits Légers ~

    « Ils sont ignorants, malins, inconséquents et moqueurs.Ils se mèlent de tout, répondent à tout, sans se soucier de la vérité ».
    Ils ne sont plus aussi enclin au mal que les esprits impurs, mais il se plaisent à répandre la discorde.
    En communication, ils sont aussi facile à repérer, leur langage n’est point profond ainsi que leur dires.
    Dotés de plus de malice, ils en deviennent moins méchant mais pour cela plus espiègle et facheux, ce qui peut très facilement amener à des discordes et à des fausses vérités (qui pour du moins ne sont jamais élevé).

    « A cette classe, appartiennent les Esprits vulgairement désignés sous les noms de follets, lutins, gnomes, farfadets ».
    Ce qui rends bien l’image d’un malin farceur que d’un réel fond méchant.

     

    ~ Huitième classe – Esprits Faux-Savants ~ 

    « Leurs connaissances sont assez étendues, mais ils croient savoir plus qu’ils ne savent en réalité ».

    Comme leur nom l’indique ils sont des faux savants, ils croient savoir plus qu’ils ne savent en réalité.
    On les reconnaîtra de nouveau par leur langage, qui est parfois sérieux mais qui se bornent à leur connaissances. Ils détiennent quelques vérités, mais très confuse et sont aussi poussé par « la présomption, l’orgueil, la jalousie ».
    Ils ont évolué, mais ils se croient plus évolué qu’ils ne le sont en réalité, ils touchent à des sujets dont ils ne comprennent point la moitié.
    Ce qui peut porté facilement à confusion, car ayant un savoir il peuvent en parler un peu, mais ne connaisse point le sujet en entier.

    En gros, ils veulent faire plus intelligent qu’ils ne le sont réellement.

     

    ~ Septième classe – Esprit Neutres ~ 

    « Ils ne sont ni assez bons pour faire le bien, ni assez mauvais pour faire le mal; ils penchent autant vers l’un que vers l’autre ».

    Autrement dit, comme leur nom l’indique, ils sont neutres, ne sachant pas où ils vont, ils n’ont ni de préférence pour le mal ni de préférence pour le bien. Esprits encore tourmentés, ils ressent toujours la peine de ne plus pouvoir agir ici sur la matière et en quelque sorte stagne et ne savent se décider quel chemin à prendre, le mal ou le bien et n’effectue rarement aucun des deux.

     

    ~ Sixième classe – Esprits Frappeurs et Perturbateurs ~ 

    Ces Esprits ne constituent pas une classe à eux-mêmes, ils peuvent se trouver dans n’importe qu’elle autre classe (attention uniquement celles en dessous d’eux, donc dans les Esprits imparfaits).
    Ils sont très reliés à la matière et ne peuvent s’en détacher, c’est pourquoi ils agissent sur elle.
    Ils se manifeste par des coups, le déplacement d’objets, par des courants d’air.Tout ce dont ils peuvent changer le cour, notamment sur la matière, ainsi ils peuvent agir sur les quatre éléments, l’eau, le feu; l’air et la terre.

    Tous les esprits peuvent agir sur la matière, mais eux tellement relié à cette matière en font leur raison d’être et se plaise à agir sur elle.
    Les Esprits élevés se servent des esprits frappeurs quand ils en jugent la nécessité, c’est en quelque sorte leur communication avec la matière, ils se servent des Esprits Frappeurs pour faire passer des messages, comme eux ne sont presque plus ou plus du tout relié à la matières ils s’en servent comme messagers.

     

     

    ~ SECOND ORDRE – BONS ESPRITS ~

     

    ~ Caractères généraux ~

    « Prédominance de l’esprit sur la matière; désir du bien.Leurs qualités et leur pouvoir pour faire le bien sont en raison du degré auquel ils sont parvenus:les uns ont la science, les autres la sagesse et la bonté ; les plus avancés réunissent le savoir aux qualités morales ».

    Ils ne sont pas encore complètement défaits de la matière, et en conserve ainsi des manières ainsi qu’un certain langage de leur vie ici.
    Ils ne sont plus des esprits tourmentés, il aime le bien qu’il font et sont heureux du mal qu’ils empêchent. L’Amour est leur seule puits de jouissance, le seul moteur qui le mènent à agir.
    Ils ne sont point arriver à la perfection et ont encore des épreuves à subir, mais ce n’est que le bien qui les prédominent.

    « Comme Esprits, ils suscitent de bonnes pensées, détournent les hommes de la voie du mal, protègent dans la vie ceux qui s’en rendent dignes, et neutralisent l’influence des Esprits imparfaits chez ceux qui ne se complaisent pas à la subir ».

    Ce sont ceux qui nous influence les bonnes pensées, qui nous protègent du mal, qui quand nous voulons faire la mal, nous dissuade de le faire en nous soufflant une pensée du bien.

    Ils sont dépourvu de (ils ne ressente pas) l’orgueil, l’égoïsme, l’ambition, la haine, la rancune, la jalousie.

    Ils ne font que le bien, pour faire le bien, ils n’ont pas de but à atteindre en faisant le bien, cela leur satisfait (ils sont content) de le répandre et d’empêcher le mal.

    « A cet ordre appartiennent les Esprits désignés dans les croyances vulgaires sous le noms de bons
    génies, génies protecteurs, Esprits du bien ».

    Donc, ils sont tous dépourvu du mal et ne veulent que le bien, ils ne tendent absolument plus vers le mal, il est donc exclut.

    On les divises en quatre classes principales:

     

    ~ Cinquième classe – Esprits Bienveillants ~ 

    « Leur qualité dominante est la bonté; ils se plaisent à rendre service aux hommes et à les protéger, mais leur savoir est borné: leur progrès s’est plus accompli dans le sens moral que dans le sens intellectuel ».

    Ils ont acquis beaucoup de sens moral, mais pas beaucoup de connaissance, ils agissent plus dans le sens moral des choses que du véritable savoir.

    Comme leur nom l’indique, il veille sur les humains et se réjouissent de pouvoir le faire.

     

    ~ Quatrième classe – Esprits Savants ~

    « Ce qui les distingue spécialement, c’est l’étendue de leurs connaissances ».

    Comme leur nom l’indique, ils se préoccupe plus de la science que des questions morales.
    Ils savent plus sur la science que sur la morale, ils utilisent leur connaissances scientifiques plus souvent tout simplement car ils ont acquis (ils ont appris) beaucoup plus dans le domaine scientifiques que dans le domaine morale.
    Ce n’est pas parce qu’ils ne s’intéressent pas à la morale mais parce qu’ils connaissent beaucoup mieux les sciences et donc l’utilise et se penchent plus sur ces domaines.

     

    ~ Troisième classe – Esprits Sages ~

    « Les qualités morales de l’ordre le plus élevé forment leur caractère distinctif.Sans avoir des connaissances illimitées, ils sont doués d’une capacité intellectuelle qui leur donne un jugement sain sur les hommes et sur les choses ».

    De nouveau, comme leur nom l’indique, ils possèdent une très grande qualité morale, cela les distinguent (les séparent) des autres.
    Ils ne savent pas tous, mais parce qu’ils ont une très grande qualité morale et surtout une très grande intelligence, ils peuvent bien juger les gens objectivement (sans préjugés, sans voir le mal, les voir comme ils sont ).
    C’est par leur intelligence, qu’ils peuvent bien juger les gens et leurs actes.

    (Attention, de ne pas confondre ici le mot sage, ici l’on parle de sagesse, de savoir et non pas d’être sage gentil et de bien se comporter envers les autres)

     

    ~ Deuxième classe – Esprits Supérieurs ~ 

    « Ils réunissent la science, la sagesse et la bonté.Leur langage ne respire que la bienveillance; il est constamment digne, élevé, souvent sublime ».

    Ils sont donc Esprits bienveillants, savants et sages, ils ont les trois qualité.Ils ont les connaissances des sciences, la connaissance morale et la connaissance de la sagesse.

    « Ils se communiquent volontiers à ceux qui cherchent la vérité de bonne foi, et dont l’âme est assez dégagée des liens terrestres pour la comprendre; mais ils s’éloignent de ceux qu’anime la seule curiosité, ou que l’influence de la matière détourne de la pratique du bien ».

    Pour entrer en contacte avec eux, il ne faut pas simplement vouloir etre curieux et vouloir essayer pour voir si cela marche.Ils ne désirent pas entrer en contacte avec des ames qui ne comprendrait pas encore ce qu’ils auraient à leur révéler.C’est pourquoi, ils aident volontiers les gens qui veulent vraiment évolué pour comprendre; mais ils s’éloignent (donc ne viennent pas) des personnes qui expérimente et veulent simplement avoir la preuve que cela existe.
    Pour tout autre (pour celui qui n’est pas simplement curieux) ils sont volontiers là pour les aider.
    Surtout ils s’éloignent de ceux qui veulent le mal, il tendent (viennent plus facilement vers ) ceux qui ne veulent que le bien et le répande (le font autour d’eux).

    « Lorsque, par exception, ils s’incarnent sur la terre, c’est pour y accomplir une mission de progrès, et ils nous offrent alors le type de la perfection à laquelle l’humanité peut aspirer ici-bas »

    Normalement il ne s’incarne plus, mais il y a des exceptions.Quand il s’incarne c’est pour nous faire progresser et nous montrer le chemin que nous devons prendre.Ils sont alors en mission sur terre et nous montre comment cela peut être si nous suivons cette voie, ce que nous pourrons atteindre (arriver à faire et a être).

     

     

    ~ PREMIER ORDRE – PURS ESPRITS ~

     

    ~ Caractères généraux ~ 

    « Influence de la matière nulle.Supériorité intellectuelle et morale absolue par rapport aux esprits des autres ordres ».

    Ils sont totalement détachés de la matière, de cette vie sur la terre, du corps physique.Ils ont atteint un degrés de supériorité à toutes les autres classes dans tous les domaines.

    Ils se retrouvent dans la dernière classe supérieure:

     

    ~ Première classe – Classe unique ~

    « Ils ont parcouru tous les degrés de l’échelle et dépouillé toutes les impuretés de la matière.Ayant atteint la somme de perfection dont est susceptible la créature, ils n’ont plus à subir ni épreuves ni expiations. »

    Ils sont arrivés tout en haut de l’échelle et arrivent à « la vie éternelle ».
    Ils ne se réincarneront plus.

    « Ils commandent à tous les esprits qui leur sont inférieurs, les aident à se perfectionner et leur assignent leur mission.Assister les hommes dans leur détresse, les exciter au bien ou à l’expiation des fautes qui les éloignent de la félicité suprême est pour eux une douce occupation ».

    Pour faire très simple, ce sont les anges, archanges, séraphins.

    « Les hommes peuvent entrer en communication avec eux, mais bien présomptueux serait celui qui prétendrait les avoir constamment à ses ordres ».

     

     

    Après-propos

     

    N’oubliez pas que les esprits peuvent se trouver entre deux classes, et que cette échelle est pour mieux comprendre comment les esprits sont classé.
    Aussi ne pas oublier que les Esprits Frappeurs peuvent se trouver dans toutes les classes des Esprits Imparfaits.


    votre commentaire
  • Un sujet terrifiant, en tout cas pour moi... Un documentaire suit le texte, bon visionnement!

    Jamie Jackson est une jeune femme de 32 ans qui passe des nuits d'épouvantes depuis qu'elle a cinq ans : elle reçoit des visites d'entités, souvent un homme accompagné d'une vieille femme. La vieille femme s'assoit sur sa poitrine, l'empêchant de bouger et de respirer.

    Ce cauchemar, Jamie le vit éveillée, mais pour son entourage qui ne perçoit rien, c'est juste un mauvais rêve...

    WILTSHIRE - ROYAUME UNIS

    Ce sont les mêmes nuits que passe Matt Watkins, un étudiant en psychologie de 25 ans, à ceci près qu'il a enregistré ses nuits d'angoisse sur bande audio.

    De cette hallucination réveillée, il en a fait un sujet d'étude et à découvert des récits racontant l'histoire de ses visiteurs nocturnes datant d'il y a plus de 2000 ans :

    "Si je suis maudit, je reviendrai la nuit vous harceler. Je m'en prendrai à vos visages et appuierai sur vos poitrines tremblantes. Je vous priverai de sommeil par la terreur." Horace, 1er siècle après Jésus Christ.

    On retrouve également des représentations de "la chose" depuis le moyen-âge jusqu'à nos jours.

    De nombreux scientifiques ont étudiés le phénomène, en particulier le Dr J. Allan Cheyne, professeur en psychologie à l'université de Waterloo au Canada. Selon lui, il s'agit d'un problème neurologique. Un dysfonctionnement des neurotransmetteurs qui ne parviennent plus à inhiber la partie du cerveau qui produit les rêves durant la phase de sommeil paradoxale ; donc il s'agirait d'une sorte de rêve éveillé. Le sujet étant paralysé, l'état de stress augmentant également, les hallucinations prendraient des proportions exagérées !

    Pourtant, tout ne semble pas aussi simple...

    GLASGOW - ECOSSE

    Qu'arrive-t-il à Mark Gillen, cet écossais de 33 ans ? Qui lui fait subir des viols depuis qu'il a 17 ans... 

    GLASGOW - ECOSSE

    Depuis, son adolescence, Mark Guillen subit des viols par une entité : un incube. Ce traumatisme affecte sa vie et en particulier sa relation sentimentale.

    Pour le Dr Cheyne, il ne fait aucun doute qu'il existe une forte relation entre le rêve et le sexe. Lors d'un cauchemar, cette relation prend la forme d'un viol.

    Les incubes (ceux qui se couchent dessus), masculin et les succubes (celles qui se couchent en dessous), féminin sont considérées depuis très longtemps comme des esprits violeurs. C'est un démon qui prendrait, selon le genre de sa victime, la forme d'un homme ou celui d'une femme. L'accouplement d'un incube et d'une succube ne pouvant servir à la procréation, ces entités démoniaques viendrait sur Terre recueillir la semence de l'homme ou transmettre celle du démon à la femme. On retrouve des traces de la relation entre les mortels et les esprits jusque dans la mythologie grecque.

    ILE DE PEMBA - COTE EST DE L'AFRIQUE

    Ici, les visitations ont pris un tournant encore plus inquiétant : la "chose" frappe tous les habitants de l'ile, certains subissant même des viols. Les habitants ont donné un nom à cet être : POPO BAWA. Il est décrit par ses victimes comme une sorte de nain cyclope ayant des ailes de chauves-souris. Il signale sa présence par une odeur acre et une bouffée de fumée.

    GREENWICH VILLAGE - NEW YORK

    C'est, dans ce cas, un jeune homme de 25 ans, Ted Filippone, qui est attaqué quotidiennement. Un homme brisé, en dépression, incapable de se sociabiliser qui a trouvé refuge dans un foyer catholique.

    C'est dans ce foyer que deux personnes vont être témoins de ces entités nocturnes, sa petite amie qui aperçoit une forme quitter la salle de bain, et le père Pat Maloney qui va jusqu'à ressentir une présence comme venu "d'une autre dimension".

    A bout de force et de solutions, Lou Gentile, un démonologue, va lui proposer son aide. Il va le surveiller dans sa chambre par caméra vidéo interposée.

    Ted a bougé... il dit que quelque chose l'a touché... 

    GREENWICH VILLAGE - NEW YORK

    Lou Gentile, un démonologue, vient en aide à Ted Filippone,qui supporte depuis plusieurs années, des nuits d'horreur où des entités le frappent jusqu'à l'expulser de son lit.

    Le démonologue décide de poser des questions en enregistrant les réponses sur un magnétophone. Résultat surprenant : des sons étranges apparaissent sur la bande !

    MONTICELLO ARKANSAS

    Les limites du supportable sont atteintes dans cette histoire : Cody McKee, 26 ans, a des terreurs nocturnes très violentes et pourtant il n'en garde aucun souvenir. Sa compagne parle de possession : il quitte son lit, hurle, cause des dégâts dans la maison, se jette au travers d'une fenêtre et brise le nez de sa compagne.

    Faute de moyen financier suffisant, il n'a jamais consulté de spécialiste. L'équipe du tournage décide de lui proposer de consulter dans un centre médical spécialisé dans les troubles du sommeil. Le Dr Davila n'a jamais vu ce qu'il considère comme un cas de somnambulisme tel que celui-là.

    Dès la première nuit, un phénomène étrange apparait : les capteurs indiquent que Cody dort profondément mais ne rêve pas. Alors, pourquoi panique-t-il ? Que regarde-t-il ? Contre quoi se bat-il ?

    Depuis des siècles, des hommes et des femmes ont vécu des visitations. Hallucinations ? démons ? troubles psychiques, neurologiques, endocrinologique ?

    Qui est cette vielle femme qui vient nous voir la nuit ? Pourquoi ces agressions ?

    Je vous laisse juge, faites de beaux rêves et bonjour à Freddy !

    (A voir : X-Files - saison 3 épisodes 21 - La Visite) 

    Documentaire en 3 parties







     

     


    votre commentaire
  • En occultisme, on entend souvent parler d'égrégore. Mais de quoi s'agit-il exactement ? En fait, on appelle égrégore, l'ensemble des énergies cumulées de plusieurs personnes, vers un but ou une croyance défini par eux. C'est comme un accumulateur d'une énergie possédant ses propres caractéristiques, et motivé par la foi ou la concentration de plusieurs personnes à la fois. Par exemple, l'église catholique est un excellent exemple d'égrégore. La foi de millions de personnes dans les dogmes de l'église, canalisé par les prêtres, donne un des plus puissant égrégore connu, très prisé par les magiciens occidentaux. En effet, le magicien étant le manipulateur conscient d'énergie, se "branche" sur l'égrégore de l'église catholique, et profite de l'énergie de celui-ci, pour agir selon son besoin !

    Mais il faut savoir que la religion n'est pas la seule à créer des égrégore ! Un autre exemple : en Amérique, et maintenant en Europe, fleurissent au sein des hôpitaux des "groupes de prières", qui prient pour la guérison des malades qui le leur ont demandé. On s'est aperçu, que des malades atteint de maladies graves, et pour qui priaient ces groupes, se remettaient beaucoup pus rapidement et avaient des chances de guérison beaucoup plus élevé, que des malades qui ne bénéficiaient pas de ces groupes ! Pourquoi ? Tout simplement parce que le "groupe de prières", par sa dévotion, va canaliser une énergie que l'on pourrait appeler "énergie de guérison", et qui va se mêler à l'énergie du malade visé, le rendant ainsi beaucoup plus fort, pour se battre contre la maladie ! Voila un excellent exemple d'égrégore. !

    Pour le travail, c'est la même chose : vous travaillez dans une entreprise qui vous demande de constituer un groupe afin de réaliser un projet. Si, dans votre groupe, chacun est soudés, "sur la même longueur d'onde", votre projet sera terminé en un rien de temps, et vous bénéficierez des honneurs de vos employeurs. Par contre, si dans le groupe existe une ou plusieurs "brebis galeuse", l'énergie développée par votre groupe sera quasiment nulle ou très négative, les idées manqueront, votre travail n'avancera pas et le moral de vos "troupes" sera au plus bas ! Vous essuierez ainsi un cuisant échec auprès de vos responsables. Que se sera-t-il passé ? L'énergie développée par ce groupe à la base "malsain", sera inexistante, voire malsaine. La meilleure solution aurait donc été que vous fassiez le travail seul, ce qui aurez été plus long, mais beaucoup moins difficile, étant donné que vous n'auriez subi aucune entrave à sa réalisation, contrairement à ce qui se sera passé dans votre groupe négatif.


    votre commentaire



  • votre commentaire
  •  

     

    ILS ENTRENT DANS VOTRE CHAMBRE, VOUS OBSERVE TAPIS DANS L'OMBRE ET PUIS SOUDAIN S'EMPARENT DE VOUS.....



    Le roman de Frank De Felitta dont on a tiré le film « The Entity » (L'Emprise) n'est pas imagé, il s'appuie sur une histoire authentique. Carlotta Moran, jeune californienne, a été victime dans les années 1970 de viols nocturnes à répétition. Viols commis par une entité, un incube ! Les faits ont été consignés dans des rapports psychiatriques et confirmés par des preuves physiques ; de nombreuses contusions sur le corps ainsi qu'aux parties intimes. Pour les chercheurs, cela ne fait aucun doute ; Carlotta fut victime d'une entité. 
    « Carlotta se brossait les cheveux. A peine fut-elle allongée dans son lit que...la chose, impressionnante, énorme, se fraya un chemin jusqu'à elle...Carlotta souffrait ; la chose qui l'avait pénétrée si vite, l'éperonnait maintenant avec violence. Elle n'avait plus l'impression d'être un être humain...encore moins d'avoir affaire à un être humain... » 


    VIOLS NOCTURNES 


    Les viols de la sorte ne sont pas rares et ils sont connus depuis des siècles. Déjà présent dans la culture latine, l'incube et son pendant féminin le succube ont une étymologie bien explicite. Incubus, créature de sexe masculin vient du verbe incubare, qui signifie s'allonger, se coucher. Succuba est la concubine dans la langue de Cicéron. Dans la société antique patriarcale cela désigne celle qui consomme l'acte sexuel dans l'illégalité. L'incube et le succube dans la tradition judéo-chrétienne sont des incarnations du Diable, des démons satisfaisant leurs vices sur des victimes innocentes. Généralement les incubes et succubes sont invisibles, mais dans le cas de Carlotta, elle voyait l'entité qui changeait à chaque fois d'apparence. Elle vit un nain, une autre fois un homme grand et musclé à la peau verte...Une autre particularité de l'histoire de Carlotta est que l'entité abusait d'elle aussi bien de jour que de nuit et il lui parlait même alors qu'il était à l'œuvre. 

    Un autre cas similaire toucha une actrice célèbre qui préféra garder l'anonymat. Elle a confessé son histoire à Stan Gooch, psychologue et médium. Elle sortait d'un sommeil profond quand elle remarqua que la lampe du plafond avait pris une forme d'œil qui la fixait avec insistance. Elle sentit alors une force s'exercer sur son corps comme si quelqu'un était sur elle alors qu'il n'y avait personne. Elle raconte : « Au début c'était plutôt agréable. Mais par la suite la pression se faisait plus forte. Il déployait une telle énergie que mon corps s'enfonçait dans le matelas et les lattes du lit ». Quand l'entité disparut elle se rua dans la salle de bain et là, elle vit que sa bouche était pleine d'un sang noirâtre. 

    Bizarrement, les phénomènes d'incubes et de succubes sont souvent suivit de manifestations paranormales tels que les poltergeists. Dans le cas de Carlotta, l'entité brisait la vaisselle et d'autres objets et lui hurlait des obscénités. Peut-on dire que les esprits frappeurs sont liés aux esprits violeurs ? 


    ESPRITS FRAPPEURS ET ESPRITS VIOLEURS 


    Guy Lyon Playfair, enquêteur paranormale, relate des évènements dont il a été témoin au Brésil. Il atteste d'un lien existant entre poltergeists et incubes. Marcia, jeune femme cultivée et psychologue découvrit un jour sur une plage de Sao Paulo une statuette en plâtre représentant YEMANJA déesse de l'eau. Marcia prit l'objet chez elle et dès lors, elle fut la victime de poltergeists. La vie dans sa maison devenait infernale et une nuit elle sentit une présence dans son lit. Il y eu cette nuit là une première agression sexuelle suivie par d'autres. Sur les conseils d'un occultiste, elle rejeta la statuette à la mer et tout se termina ensuite. 


    DES ESPRITS PARFOIS FAMILIERS 


    Les esprits ne sont pas toujours étranger, il arrive qu'il s'agisse d'être très proches morts ou vivants. Selon une étude publiée dans le British Medical Journal, sur 300 hommes et femmes interrogés, la moitié reconnaissent avoir touché, vu ou entendu leur conjoint décédé. La plupart avaient plus de 40 ans. Se pourrait-il que les manifestations d'esprits ou de fantômes soient plus nombreuses avec l'âge ? On sait que les poltergeists sont plus courant chez les adolescents que chez les adultes. Se pourrait-il que les plus âgés qui recherchent une consolation seraient plus disposés à faire bon accueil à leurs proches disparus ? Les jeunes hommes ou femmes, plus actifs sexuellement, serraient-ils plus réceptifs sur le thème des esprits violeurs ? Ces questions à l'heure actuelle restent sans réponse faute d'études approfondies sur le sujet. 
    Une autre hypothèse que celle ou les incubes et succubes seraient les esprits de personnes décédées est que les esprits violeurs seraient les « doubles » de personnes vivantes. 


    L'HISTOIRE DE RUTH 


    Voici le rapport d'un psychiatre, le docteur Morton Schatzman qui enquêta sur le cas de Ruth. 
    Ruth avait été violée dans son enfance par son père. Adulte, elle avait de nombreux symptômes hystériques et imaginait notamment son père (qui était toujours vivant) lui rendant visite la nuit afin de la violer à nouveau. Ruth s'aperçut aussi qu'elle était capable de créer un double de son mari Paul. Sa relation avec ce double était si intense et vivante que Ruth finit même par préférer le double de son mari plutôt que le réel ! 
    Le psychiatre rapporte les propos de Ruth : « Il embrassa à nouveau ma bouche. Puis, il commença à me faire l'amour...nous arrivâmes à la jouissance en même temps ». 


    AUTRE HYPOTHESE : LA PARALYSIE DU SOMMEIL 


    Le phénomène de paralysie du sommeil pourrait expliquer les expériences liées aux incubes et succubes. Les symptômes sont les suivants : 
    - Sensation d'une présence avec un poids opprimant la poitrine. 
    - Sensibilité sexuelle accrue par manque d'oxygène. 
    - Accélérations du rythme cardiaque avec difficultés respiratoires. 
    - Apparitions et hallucinations. 
    - Incapacité de bouger comme si les muscles étaient paralysés. 
    La paralysie du sommeil a aussi été avancée pour expliquer les cas de rapts extraterrestres. Les personnes enlevées relatent souvent des faits à caractère sexuels sous forme d'un examen médical intime ou d'un coït forcé avec l'extraterrestre ou autres personnes. 


    DEPOUILLES DE DEMONS 


    Au Moyen Age, la croyance était que les incubes et succubes, suppôts de Satan, prenaient forme humaine en s'emparant le plus souvent du corps d'un homme ou d'une femme récemment décédés. De cette façon, ils devenaient les doubles du défunt, et venaient hanter les nuits du conjoint ou de la conjointe. 

    Les légendes racontent aussi que les sorcières et les enchanteurs copulaient avec des démons, ce qui devait leur procurer des pouvoirs surnaturels. On dit que des nouvelles générations de démons naissaient de ces unions impies. 
    Les ébats sexuels avec un mauvais esprit devaient être tenus secrets car toute relation avec un suppôt de Satan était punie de mort sur le bûcher. Le viol quand à lui ne constituait en aucun cas une circonstance atténuante, bien au contraire. 


    CONCLUSIONS 


    Les esprits violeurs serraient-ils des matérialisations de nos fantasmes refoulés ou s'agirait-il réellement d'entités incubes ou succubes qui viennent afin d'assouvir leurs pulsions les plus bestiales ? Toujours est-il que la honte entoure ces phénomènes ; que le démon soit en nous dans notre inconscient ou qu'il s'agisse d'un démon qui nous désire ! 

    Chacun d'entre nous possèderait-il le pouvoir inné de créer un incube ou succube qui lui soit propre et digne de nos fantasmes ! 

    Comment les incubes et succubes nous choisissent-ils ? En fonction de leurs désirs ? 

    Alors : blonde ou brune ; brun ou blond !!!!!!!!!!!!!! 


    votre commentaire
  • Cette maison-duplex a été construite en 1896. La famille Smurl l'achète en 1973 et y emménage. C'est en 1974 que les choses on commencé à changer...

    Une tâche bizarre est apparue sur un de leurs tapis, leur téléviseur a prit feu sans comprendre pourquoi... Le lavabo ainsi que baignoire étaient couvert de rayures, comme si un animal c'était acharné dessus, alors que les sanitaires avaient été récemment rénoves... Leur fille ainée disait avoir vu des gens flotter autour de sa chambre...

    En 1977, les évènements ont commencé à empirer... La famille entendait la chasse d'eau des toilettes se tirer toute seule, sans que personne ne se trouve à l'intérieur. Il y avait des bruits de pas en continu dans les escaliers, les tiroirs et la clôture s'ouvraient sans raison, les radios alors débranchées fonctionnaient toutes seules, le rocking chair se balançait tout seul, comme si il y avait une personne dedans...
    Au fil du temps, une odeur aigre et virulente se faisait sentir, et a plusieurs reprises jack senti une main le caresser...

    La famille était très perturbée par ces évènements étranges, mais continua quand même d'occuper la maison... Ils ne se doutaient pas que le pire allait arriver...

    En 1985, John et Mary, les grand parents, qui vivaient juste a coté, entendaient des bruits et des injures obscènes... Ils croyaient que le couple Smurl se disputait, mais il n'en était rien...
    En février 1985, Janet entendît quelqu'un l'appeler par son prénom dans le sous sol, mais il n y avait personne dans la maison... Deux jours plus tard, la maison était devenue glaciale, et une forme noir abstraite est apparue devant Janet, au niveau d'un mur, alors que cette dernière était dans sa cuisine. Au bout de quelques secondes, l'entité a disparu de l'autre côté du mur...

    Mary, la grand-mère l'avait déjà vu se matérialiser devant elle... Jusque là, Mary doutait des dires de Janet, mais elle a du se rendre à l'évidence... Et les choses empiraient encore plus... Le grand ventilateur au plafond du salon est tombé et a failli de peu tuer Shannon, la fille.

    Une fois, Janet fut tirée violemment hors de son lit par une force mystérieuse. Cette même force paralysa Jack dans le lit, ce qu'il fait qu'il n'a pas pu intervenir... A ce moment là, il y avait une odeur épouvantable dans leur chambre...

    Plusieurs témoignages des voisins ont authentifié la vérité de ces faits... Quand les Smurls n'étaient pas chez eux, les voisins étaient dérangés par des cris et des bruits étranges, qui provenaient de la maison...

    En 1986 Janet contacta les Warren. Couple célèbre qui enquêta aussi sur le mystère Amytiville. Ils étaient accompagnes de Rosemary Fruey, une infirmière psychologue. 

    Ce jour là, les Warren ont identifié qu'il y avait 4 mauvais esprits dans la maison, mais que le 4 ème était le pire car c'était le Démon en personne... Ils prétendirent que le Démon avait été réveillé par l'énergie et l'émotionnel des filles du couple, qui entraient dans la puberté...

    Ils se confrontèrent aux esprits ... Le Démon réagissait de manière violente... On entendait des injures leur demandant de partir... En faisait cela, le sort ne s'acharnait peut-être plus sur la famille ?

    Jack a affirme avoir été violé par cette entité qui avait prit la forme d'une vieille femme...

    "Ses yeux étaient rouges et ces gencives vertes"

    Ed Warren a été étranglé et a commencé à souffrir de multiples symptômes... Janet entendait des bruits de grognements de porc (un signe grave de manifestation démoniaque) qui venaient des murs. Une de leurs filles tombe gravement malade sans connaitre les symptômes... Mary et Janet ont sur le corps de nombreuses morsures inexpliquées...

    Un évêque, venu avec les Warren, commença à pratiquer un exorcisme dans la maison, mais jusque là sans succès... Cette présence les suivait où qu'ils aillent... Les Smurls n'en pouvaient plus... Ils se sentaient obligés de rester de force dans la maison... L'Eglise refusait de les aider...

    Ils sont apparus anonymement à la télévision, pour réclamer de l'aide et se plaindre aux médias de la lâcheté de l'Eglise, puis ils exposèrent leur histoire au grand jour... Leur maison était devenue en quelques jours l'attraction favorite du public.

    Trois démons sur quatre ont été identifies par des mediums accompagnés des Warren. Il s'agissait d'une vieille femme, au nom d'Abigail pour le premier. Le second se nommait Patrick. C'était lui l'entité noire dans la cuisine. Il avait assassine sa femme et son amant dans la même pièce... Mais le pire c'était le Démon lui-même, qui se révéla être très puissant...

    Par la suite, l'Eglise mena sa propre enquête, et âpres un autre exorcisme, il n y plus eu de phénomènes étranges dans la maison pendant trois mois...

    Peu de temps avant Noël, l'homme en noir (Patrick) est réapparu... Les actes de violence dans la maison recommencèrent de plus belle...

    A bout de nerfs, les Smurl quittent la maison... 

    Apres enquête, et compte-tenu du nombre impressionnant de témoignages venant de voisins, de proches, 

    mais aussi d'experts, il en a été conclu que les Smurl n'avaient en aucun cas menti...

    Un film a été tire de leur histoire, il s'appelle « The Haunted », il est sorti en 1991.
     


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Enquête intéressante et étonnante mais soyez patient beaucoup de pub durant le visionnement mais ça vaut la peine.




    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique